Mise à jour le 22 novembre 2019

Espèces cibles

Poules (poulets de chair, poulettes futures pondeuses et futures reproductrices).

Indications d’utilisation

Chez les poulets de chair à partir de l’âge de 1 jour :
- immunisation active contre la maladie de Newcastle afin de réduire la mortalité et les signes cliniques associés à la maladie.

Début d’immunité : 14 jours après la première vaccination.
Durée d’immunité induite par le schéma vaccinal décrit dans la rubrique "Posologie et voie d’administration" : protection jusqu’à 6 semaines d’âge.


Chez les poulettes futures pondeuses et reproductrices, à partir de 4 semaines d’âge :
- primovaccination pour immunisation active contre la chute de ponte due à la maladie de Newcastle, en vue d’un rappel avec un vaccin inactivé (souche Ulster 2C) avant l’entrée en ponte.

Pour la durée d’immunité du schéma vaccinal complet, voir la notice du vaccin inactivé de rappel.

Administration

Voie d'administration :

Voies orale, oculaire ou par pulvérisation.

Posologie :

- Chez le poulet de chair
. Primovaccination par voie oculaire (goutte dans l’œil) ou par voie oculo-nasale (à l’aide d’un pulvérisateur) à partir de l’âge de 1 jour.
. Rappel par voie orale (dans l’eau potable) : à l’âge de 2 à 3 semaines.
Il est recommandé de garder un délai minimal de 2 semaines entre les deux vaccinations.

- Chez la poulette future pondeuse et future reproductrice
. Deux administrations par voie oculaire (goutte dans l’œil), par voie oculo-nasale (à l’aide d’un pulvérisateur) ou par voie orale (dans l’eau de boisson), à 4 et 8 semaines d’âge.
. La vaccination avec le médicament devrait être suivie d’une vaccination avec un vaccin inactivé (souche Ulster 2C) avant l’entrée en ponte pour une efficacité suffisante.

- Mode d’administration
Pour reconstituer et préparer le vaccin, utiliser une eau propre et froide.
Pour la préparation du vaccin et l’administration, utiliser du matériel propre et exempt de trace de désinfectant et/ou d’antiseptique.
Attendre la dissolution complète du comprimé avant d’utiliser la solution vaccinale. Le vaccin reconstitué présente l’aspect d’une solution bleue, et une fine pellicule de mousse peut se former à sa surface.

. Vaccination individuelle : administration oculaire.
Pour 1000 oiseaux, dissoudre un comprimé de 1000 doses dans 50 ml d’eau potable bouillie et refroidie, sans chlore, préparée dans un récipient propre et exempt de trace de désinfectant et/ou d’antiseptique. Attendre la dissolution complète du comprimé, puis transférer la solution vaccinale dans le compte-gouttes à l’aide d’une seringue. Il est recommandé de préparer le vaccin dans un local propre à l’écart des animaux.
Utiliser un compte-gouttes calibré pour distribuer des gouttes de 50 μl.
Déposer une goutte de la solution vaccinale sur l’œil de chaque oiseau, attendre l’étalement de la goutte puis relâcher l’oiseau.

. Vaccination collective par voie orale.
Pour 1000 oiseaux, dissoudre un comprimé de 1000 doses dans un volume d’eau de boisson, sans chlore, prévu pour être absorbé en une ou deux heures.
En cas d’utilisation d’eau de réseau, ajouter de la poudre de lait écrémé à raison de 2,5 g par litre d’eau pour neutraliser les traces de chlore.
Distribuer la solution vaccinale à des oiseaux privés d’eau pendant 2 heures préalablement à la vaccination.

. Vaccination collective par pulvérisation.
Pour 1000 oiseaux, dissoudre un comprimé de 1000 doses dans un volume d’eau potable, sans chlore, à adapter au type de pulvérisateur utilisé (pulvérisateur à pression ou pulvérisateur à cône rotatif).
Pulvériser la solution vaccinale au-dessus des oiseaux à l’aide d’un pulvérisateur capable de produire des microgouttelettes (diamètre moyen : 80-100 μm).
Veiller à ce que les oiseaux soient suffisamment tassés lors de la nébulisation afin d’avoir une bonne répartition du vaccin. Le système de ventilation du poulailler ne doit pas être en marche lors de la pulvérisation.

Composition qualitative et quantitative Principes actifs et excipients à effets notoires :

Une dose contient :
- Substance active :
Virus vivant de la Maladie de Newcastle, souche VG/GA-AVINEW ..... ≥ 5,5 log10 DIO50*
- Excipient(s) :
Bleu brillant FCF (E 133)

Pour la liste complète des excipients, voir la rubrique du RCP "Liste des excipients".

*DIO50 : dose infectant 50 % des œufs.

Principes actifs / Molécule :

Maladie de Newcastle

Forme pharmaceutique :

Comprimé

Inscription au tableau des substances vénéneuses (Liste I / II). Classement du médicament en matière de délivrance :

Vaccin : délivrance soumise à ordonnance.

Conformément aux législations nationales, la fabrication, l’importation, la possession, la vente, la délivrance et/ou l’utilisation de l’AVINEW® NEO est ou peut être interdite sur tout ou partie du territoire de certains États Membres. Toute personne ayant pour intention de fabriquer, d’importer, de détenir, de vendre, de délivrer et/ou d’utiliser AVINEW® NEO est tenue de consulter au préalable l’autorité compétente pertinente de l’État membre sur la politique de vaccination en vigueur.

Temps d'attente :

Zéro jour.

 

Propriétés

Propriétés pharmacologiques :

Le vaccin contient le virus vivant de la maladie de Newcastle, souche VG/GA-AVINEW. Cette souche lentogène est naturellement apathogène pour la poule (génotype I, classe II). La vaccination induit une immunisation active contre la maladie de Newcastle, démontrée par épreuve virulente.

Mise en garde à l'utilisation

Contre-indications

Aucune.

Effets indésirables (fréquence et gravité)

Non connus.
Chez les poulettes futures pondeuses et futures reproductrices, se référer à la notice du vaccin inactivé de rappel.

Précautions particulières d'emploi

Précautions particulières d’emploi chez les animaux

Ne vacciner que les oiseaux en bonne santé.

Le virus vaccinal peut diffuser aux oiseaux non vaccinés. L'infection des oiseaux non vaccinés par le virus vaccinal issu des oiseaux vaccinés ne produit aucun signe de pathologie. D'autre part, le test de réversion vers la virulence effectué en laboratoire a montré que le virus vaccinal ne présente aucune tendance à l'acquisition d'un quelconque caractère pathogène après dix passages sur l'espèce poule. Ainsi la diffusion virale aux oiseaux non vaccinés peut, en l'état actuel des connaissances, être considérée comme sans danger.

Précautions particulières à prendre par la personne qui administre le médicament vétérinaire aux animaux

Manipuler la solution vaccinale avec précaution.
Le virus de la maladie de Newcastle peut provoquer une conjonctivite transitoire chez l’homme. Par conséquent, pendant la préparation et l’administration de la suspension vaccinale, il est recommandé de porter un équipement protecteur des yeux et des voies respiratoires, conformément aux normes européennes actuellement en vigueur. Pour de plus amples informations, contacter le fabricant.
Se laver les mains au savon et les désinfecter après la vaccination.

Autres précautions

Aucune.

Utilisation en cas de gravidité et de lactation ou de ponte

Ne pas utiliser chez les oiseaux en période de ponte.

Surdosage (symptômes, conduite d’urgences, antidotes)

Aucun effet indésirable n’a été constaté après administration de 10 fois la dose recommandée de vaccin.

Précautions pharmacologiques

Interactions médicamenteuses et autres formes d’interactions

Aucune information n’est disponible concernant l’innocuité et l’efficacité de ce vaccin lorsqu’il est utilisé avec un autre médicament vétérinaire. Par conséquent, la décision d’utiliser ce vaccin avant ou après un autre médicament vétérinaire doit être prise au cas par cas.

Incompatibilités

La présence d’antiseptique et/ou de désinfectant dans l’eau ou le matériel qui servent à la dissolution du comprimé est incompatible avec une vaccination efficace.
Ne pas mélanger avec d’autres médicaments vétérinaires.

Conservation

Durée de conservation

Durée de conservation du médicament vétérinaire tel que conditionné pour la vente : 2 ans.
Durée de conservation après reconstitution conforme aux instructions : 2 heures.

Précautions particulières de conservation selon pertinence

Conserver et transporter réfrigéré (+2°C - +8°C).
Ne pas conserver les comprimés inutilisés sortis du conditionnement primaire.
Conserver le conditionnement primaire dans son emballage.

Précautions particulières à prendre lors de l’élimination de médicaments non utilisés ou de déchets dérivés de l’utilisation de ces médicaments

Les conditionnements vides et tout reliquat de produit doivent être éliminés suivant les pratiques en vigueur régies par la réglementation sur les déchets.

Titulaire de l’autorisation de mise sur le marché / exploitant

Titulaire de l’AMM :

MERIAL
29 avenue Tony Garnier
69007 LYON
FRANCE

Exploitant :

MERIAL
29 avenue Tony Garnier
69007 LYON
France

TOUS LES PRODUITS SITE INTERNET

Numéro d’autorisation de mise sur le marché et date de première autorisation

FR/V/3692068 8/2014 - 17/09/2014

Présentations

Boîte de 1 plaquette thermoformée de 10 comprimés de 1000 doses
GTIN : 03661103045540
Boîte de 1 plaquette thermoformée de 10 comprimés de 2000 doses
GTIN : 03661103045557

Classification ATC Vet

QI01AD06