CESTEM® F Comprimés pour chiens

Comprimé - Pyrantel, Praziquantel, Fébantel, Substance active

Mise à jour le 8 novembre 2017

Espèces cibles

Chiens (adultes).

Indications d’utilisation

Chez les chiens, traitement des infestations mixtes par les nématodes et cestodes suivants :

- nématodes :
. ascarides : Toxocara canis, Toxascaris leonina (formes adultes et immatures tardives).
ankylostomes : Uncinaria stenocephala, Ankylostoma caninum (adultes).
. trichures : Trichuris vulpis (adultes).

- cestodes :
ténias : Echinococcus species (E. Granulosus, E. Multilocularis), Taenias species (T. hydatigena, T. pisiformis, T. taeniformis), Dipylidium caninum (formes adultes et immatures).

Administration

Voie d'administration :

Voie orale.

Posologie :

La posologie recommandée est de 15 mg de fébantel/kg de poids corporel, 5 mg/kg de pyrantel (sous forme d’embonate) et 5 mg/kg de praziquantel/kg, soit 1 comprimé pour 10 kg de poids corporel, en une prise unique selon le tableau suivant :

[TABLEAU1]

Les comprimés sont aromatisés et pris spontanément par la plupart des chiens.
Les comprimés peuvent être administrés directement à l’animal ou mélangés à la nourriture. Aucun régime alimentaire particulier n’est nécessaire avant ou après le traitement.
Le poids de l’animal doit être déterminé aussi précisément que possible, afin de garantir l’administration du bon dosage.
En cas de risque de réinfestation, demandez conseil à un vétérinaire quant à la nécessité et la fréquence des administrations répétées.
En cas d’infestation unique confirmée, soit par des cestodes, soit par des nématodes, l’utilisation d’un produit monovalent contenant soit un cestocide seul, soit un nématocide seul, serait préférable.

Composition qualitative et quantitative Principes actifs et excipients à effets notoires :

1 comprimé de 660 mg contient :
Substance active :
Fébantel ..... 150 mg
Pyrantel (sf d’embonate) ..... 50 mg
Praziquantel ..... 50 mg

Principes actifs / Molécule :

Pyrantel, Praziquantel, Fébantel, Substance active

Forme pharmaceutique :

Comprimé

Inscription au tableau des substances vénéneuses (Liste I / II). Classement du médicament en matière de délivrance :

Liste II.
À ne délivrer que sur ordonnance.
Respecter les doses prescrites.

Temps d'attente :

Sans objet.

 

Propriétés

Propriétés pharmacodynamiques :

Dans cette association fixe, le pyrantel et le fébantel agissent contre les nématodes des chiens (ascarides, ankylostomes, trichures). Le spectre d’activité couvre en particulier Toxocara canis, Toxascaris leonina, Uncinaria stenocephala, Ankylostoma caninum et Trichuris vulpis. Cette combinaison a une activité synergique en cas de présence d’ankylostomes ; le fébantel est actif contre T. vulpis.
Le spectre d’action du praziquantel englobe toutes les espèces importantes de cestodes du chien, en particulier Taenia spp, Dipylidium caninum, Echinococcus granulosus et Echinococcus multilocularis. Le praziquantel agit contre toutes les formes adultes et immatures de ces parasites.

Le praziquantel est rapidement absorbé par la surface du parasite et est distribué dans tout le parasite. Les études in vitro et in vivo ont chacune démontré que le praziquantel cause de sévères dommages du tégument du parasite, ayant pour conséquence la contraction et la paralysie des parasites. Il se produit une contraction tétanique quasi instantanée de la musculature du parasite et une rapide vacuolisation du syncytium tégumentaire. Cette contraction rapide a été expliquée par le changement de flux des cations divalents, en particulier du calcium.
Le pyrantel agit tel un agoniste cholinergique. Son mode d’action consiste à stimuler les récepteurs cholinergiques nicotiniques du parasite, induisant une paralysie spasmodique des nématodes et permettant ainsi l’expulsion du système gastro-intestinal par péristaltisme.
Chez les mammifères, le fébantel subit une cyclisation formant le fenbendazole et l’oxfendazole. Ce sont ces entités chimiques qui exercent l’effet anthelminthique par inhibition de la polymérisation tubulaire. La formation des microtubules est ainsi empêchée, bouleversant les structures vitales du fonctionnement normal des helminthes. L’absorption du glucose est particulièrement touchée, entraînant l’épuisement en ATP de la cellule. Le parasite meurt 2 à 3 jours plus tard suite à l’épuisement de ses réserves énergétiques.

Propriétés pharmacocinétiques :

- Après administration orale chez le chien, le praziquantel est largement et rapidement absorbé dans le tractus gastro-intestinal. La concentration plasmatique maximale de 752 µg/l est obtenue en moins de 2 heures. Le praziquantel est largement et rapidement métabolisé dans le foie en dérivés hydroxylés, puis rapidement éliminés, principalement dans les urines.

- Après administration orale chez le chien, le fébantel est modérément absorbé dans le tractus gastro-intestinal. Le fébantel est rapidement métabolisé dans le foie en fenbendazole et ses dérivés hydrolysés et oxydés, tels que l’oxfendazole. La concentration plasmatique maximale du fenbendazole (173 µg/l) est obtenue après environ 5 heures. La concentration plasmatique maximale de l’oxfendazole (147 µg/l) est obtenue après 7 heures. Son élimination se fait principalement via les fèces.

- Après administration orale chez le chien, le pyrantel sous forme d’embonate est faiblement absorbé. La concentration plasmatique maximum de 79 µg/l est obtenue après 2 heures. Le pyrantel est rapidement et largement métabolisé dans le foie, puis rapidement excrété, principalement via les fèces (forme inchangée) et par les urines (forme métabolisée).

Mise en garde à l'utilisation

Contre-indications

Ne pas utiliser en cas d’hypersensibilité connue aux substances actives ou à l’un des excipients.
Voir la rubrique "Utilisation en cas de gravidité, de lactation ou de ponte".

Mises en gardes particulières à chaque espèce cible

Les chiens gardés ensemble ou en chenil doivent être traités en même temps.
La résistance des parasites à une classe d’anthelminthique peut se développer suite à des utilisations fréquentes et répétées d’anthelminthiques de cette classe.
Les puces servent d’hôtes intermédiaires pour l’un des ténias les plus communs : Dipylidium caninum. L’infestation par le ténia peut réapparaître à moins qu’un traitement des hôtes intermédiaires tels que les puces, les souris, etc., ne soit entrepris.

 

Effets indésirables (fréquence et gravité)

Dans de très rares cas (moins de 1 sur 10 000) des vomissements peuvent se produire.

Précautions particulières d'emploi

Précautions particulières d’emploi chez les animaux

Le produit n’est pas recommandé chez les chiens pesant moins de 3 kg.
Chez les chiens fortement infestés ou affaiblis, l'utilisation du produit ne doit se faire qu'après évaluation du rapport bénéfice/risque établi par le vétérinaire.
Pour minimiser le risque de réinfestation et de nouvelles infestations, les excréments doivent être collectés et éliminés de façon appropriée dans les 24 heures suivant le traitement.

Précautions particulières à prendre par la personne qui administre le médicament vétérinaire aux animaux

Se laver les mains après administration à l’animal.
En cas d’ingestion accidentelle, demandez immédiatement conseil à un médecin et montrez-lui la notice ou l’étiquetage.
Les personnes présentant une hypersensibilité connue à l’un des composants devraient éviter tout contact avec le médicament vétérinaire.

Autres précautions

Étant donné que le médicament vétérinaire contient du praziquantel, il est efficace contre Echinococcus spp., qui n’est pas présent dans tous les pays de l’Union Européenne mais qui devient de plus en plus fréquent dans certains pays.
L'échinococcose présente un risque pour l'homme. L'échinococcose est une maladie à déclaration obligatoire à l'Organisation Mondiale de la Santé Animale (OIE). Des protocoles spécifiques en termes de traitement, de suivi, et de protection des personnes, peuvent être obtenus auprès de l'autorité compétente.

Utilisation en cas de gravidité et de lactation ou de ponte

- Gestation
Ne pas administrer aux chiennes gestantes durant les 4 premières semaines de gestation.

- Lactation
Le produit peut être utilisé durant la lactation (voir la rubrique "Posologie et voie d’administration").

Surdosage (symptômes, conduite d’urgences, antidotes)

Lors des études d’innocuité, l’administration de plus de 5 fois la dose recommandée a provoqué des vomissements occasionnels.

Précautions pharmacologiques

Interactions médicamenteuses et autres formes d’interactions

Ne pas utiliser simultanément avec de la pipérazine ou du lévamisole, car les effets anthelminthiques du pyrantel peuvent être antagonistes.
Les concentrations plasmatiques du praziquantel peuvent être diminuées en cas d’administration concomitante avec des médicaments qui augmentent l’activité des enzymes du cytochrome P-450 (par ex : dexaméthasone, phénobarbital).
L’utilisation concomitante avec d’autres composés cholinergiques peut provoquer une toxicité.

Incompatibilités

Sans objet.

Conservation

Durée de conservation

3 ans.
Éliminer les moitiés de comprimés non utilisées.

Précautions particulières à prendre lors de l’élimination de médicaments non utilisés ou de déchets dérivés de l’utilisation de ces médicaments

Les conditionnements vides et tout reliquat de produit doivent être éliminés suivant les pratiques en vigueur régies par la réglementation sur les déchets.

Titulaire de l’autorisation de mise sur le marché / exploitant

Titulaire de l’AMM :

CEVA Santé Animale
10 avenue de la Ballastière
33500 LIBOURNE

Exploitant :

CEVA Santé animale
10 avenue de la Ballastière
33500 LIBOURNE
Tél : 05.57.55.40.40
Fax : 05.57.55.41.98

TOUS LES PRODUITS SITE INTERNET

Numéro d’autorisation de mise sur le marché et date de première autorisation

FR/V/1525879 9/2012 - 11/01/2012

Présentations

Boîte de 52 plaquettes thermoformées de 2 comprimés sécables
GTIN : 03411112022526

Classification ATC Vet

QP52AA51