Mise à jour le 27 mars 2018

Indications d’utilisation

Chez les vaches, brebis, agnelles et chèvres :
- traitement des insuffisances ovariennes liées à des défauts de sécrétion de FSH.
- relance ovarienne après un traitement de synchronisation ou pour induire une superovulation.

Administration

Voie d'administration :

Voie intramusculaire.

Posologie :

Mode de reconstitution de la solution
Il est conseillé d’utiliser 2 ml de solution reconstituée, à l’aide de CHRONOGEST® PMSG Solvant, par animal.
- Présentation unitaire en boîte de 1 flacon de lyophilisat et de 1 flacon vide de 30 ml : 
utiliser le flacon vide pour la reconstitution de la solution injectable.
- Présentation en boîte de 10 flacons de lyophilisat et de 10 étiquettes autocollantes :
utiliser le flacon de CHRONOGEST® PMSG Solvant (vendu séparément) pour la reconstitution de la solution injectable. Eliminer le volume de solvant non nécessaire à la reconstitution (voir schéma ci-dessous). Après reconstitution de la solution, identifier ce flacon en y apposant l’étiquette autocollante fournie à cet effet.


Posologie
La dose doit être adaptée à la race, l’âge, l’activité sexuelle, l’intervalle mise bas – traitement, la saison.
La dose choisie devra être adaptée selon le schéma suivant :

[TABLEAU1]
Administrer par voie intramusculaire.

- Vaches et génisses
. Induction et synchronisation de l’ovulation : 300 à 600 UI par voie intramusculaire, à la fin d’un  traitement progestagène ; les animaux non cyclés doivent recevoir les doses les plus élevées.
. Superovulation : 1500 à 3000 UI par voie intramusculaire, entre J8 et J13 du cycle œstral ou vers la fin d’un traitement progestagène destiné à la synchronisation de l’ovulation.

- Brebis
Induction et synchronisation de l’ovulation : 400 à 700 UI par voie intramusculaire à la fin du traitement progestagène.
Les doses administrées doivent être adaptées à la race (doses plus faibles chez les races prolifiques que chez les races non prolifiques) et à la saison (doses plus élevées chez les brebis non cyclées que chez les brebis cyclées).

- Chèvres
Induction et synchronisation de l’ovulation : 400 à 600 UI par voie intramusculaire, à la fin du traitement progestagène (protocole long : 18 à 21 jours de pose) ou 48h +/- 1h avant la fin du traitement progestagène (protocole court : 11 jours).
Les dose administrées doivent être adaptées à la saison (doses plus élevées chez les chèvres non cyclées que chez les chèvres cyclées).

Composition qualitative et quantitative Principes actifs et excipients à effets notoires :

Un flacon contient :
- Substance active :
Gonadotropine sérique ..... 6000 UI

Principes actifs / Molécule :

Gonadotropine sérique, Substance active

Forme pharmaceutique :

Lyophilisat

Inscription au tableau des substances vénéneuses (Liste I / II). Classement du médicament en matière de délivrance :

Liste I.
À ne délivrer que sur ordonnance devant être conservée pendant au moins 5 ans.
Usage vétérinaire.
Respecter les doses prescrites.

Temps d'attente :

Lait : zéro jour.

Viande et abats : zéro jour.

 

Propriétés

Propriétés pharmacodynamiques :

La PMSG est une gonadotropine possédant une puissante double activité FSH et LH. Elle est composée de deux sous-unités α et β associées de façon non covalente et est fortement glycosylée sur son extension CTP.
Cette glycosylation importante joue un rôle clé pour générer la demi-vie sérique prolongée de la PMSG. La PMSG, se liant aux récepteurs FSH et LH, stimule la croissance et la maturation folliculaire durant les jours précédant l’œstrus et l’ovulation. Des doses faibles de PMSG provoquent l’induction et la synchronisation de l’ovulation chez les bovins et les petits ruminants quel que soit le stade de leur cycle au moment du traitement. L’administration de doses légèrement plus élevées n’augmente qu’un peu le taux d’ovulation et la taille de la portée (petits ruminants). L’administration de doses élevées de PMSG entraine une superovulation, et donc la formation des nombreux blastocytes utilisés lors de transfert d’embryons.

Propriétés pharmacocinétiques :

Chez les ovins et bovins, l’absorption de la PMSG est rapide : Cmax obtenue 8 heures (ovins) ou 16 heures (bovins) après l’injection. La biodisponibilité après injection intramusculaire est élevée dans les deux espèces (bovins : 72 %, ovins : 92,6 %).
L’élimination de la PMSG est lente : la demi-vie d’élimination se situe entre 34 et 150 heures selon les espèces.

Mise en garde à l'utilisation

Contre-indications

Aucune.

Mises en gardes particulières à chaque espèce cible

L'administration de doses de produit supérieures aux doses recommandées peut augmenter le risque d'apparition de jumeaux chez les bovins et de triplés chez les ovins.
La répétition des traitements PMSG peut entraîner l'apparition d'anticorps PMSG chez certaines chèvres qui peuvent interférer avec l'efficacité du traitement.

 

Effets indésirables (fréquence et gravité)

Comme avec toutes les spécialités contenant des protéines, des réactions de type anaphylactoïde peuvent dans de rares cas se produire. Un traitement à base d'adrénaline et de glucocorticoïdes doit être rapidement instauré.

Précautions particulières d'emploi

Précautions particulières d’emploi chez les animaux

Aucune.

Précautions particulières à prendre par la personne qui administre le médicament vétérinaire aux animaux

En cas de contact accidentel avec la peau, laver immédiatement la zone contaminée avec de l'eau et du savon.
En cas d'auto-injection accidentelle, demander immédiatement conseil à un médecin et lui montrer la notice ou l'étiquetage.

Autres précautions

Aucune.

Utilisation en cas de gravidité et de lactation ou de ponte

Ne pas utiliser chez les femelles gestantes.

Surdosage (symptômes, conduite d’urgences, antidotes)

Non connus.

Précautions pharmacologiques

Interactions médicamenteuses et autres formes d’interactions

Non connues.

Incompatibilités

Ne pas mélanger à des produits autres que le solvant prévu à cet effet.

Conservation

Durée de conservation

Durée de conservation du lyophilisat tel que conditionné pour la vente : 3 ans.
Durée de conservation après reconstitution conforme aux instructions : utiliser immédiatement.

Précautions particulières de conservation selon pertinence

Conserver au réfrigérateur (entre +2°C et +8°C).
Tenir hors de la portée et de la vue des enfants.

Précautions particulières à prendre lors de l’élimination de médicaments non utilisés ou de déchets dérivés de l’utilisation de ces médicaments

Les conditionnements vides et tout reliquat de produit doivent être éliminés suivant les pratiques en vigueur régies par la réglementation sur les déchets.

Titulaire de l’autorisation de mise sur le marché / exploitant

Titulaire de l’AMM :

INTERVET
Rue Olivier de Serres
Angers Technopole
49071 BEAUCOUZE cedex

Exploitant :

MSD Santé Animale
Rue Olivier de Serres
B.P. 17144
49071 BEAUCOUZE CEDEX
Tél : 02.41.22.83.83
Fax : 02.41.22.83.00

TOUS LES PRODUITS SITE INTERNET

Numéro d’autorisation de mise sur le marché et date de première autorisation

FR/V/3569601 2/1983 - 02/11/1983

Présentations

Boite de 10 flacons de lyophilisat et de 10 étiquettes autocollantes
GTIN : 08713184106964
Boite de 1 flacon de lyophilisat et de 1 flacon vide de 30 ml
GTIN : 08713184073891

Classification ATC Vet

QV07AB