Espèces cibles

Chevaux et poneys (à partir de l'âge de 9 mois).

Indications d’utilisation

Chez les chevaux et les poneys à partir de l'âge de 9 mois :
- immunisation active des chevaux et poneys contre l'artérite équine, afin de réduire les signes cliniques et l'excrétion virale dans les sécrétions nasales après infection.

Administration

Voie d'administration :

Voie intramusculaire.

Posologie :

1 dose de 1 ml par animal, par voie intramusculaire.
Bien agiter avant utilisation.

Primovaccination : à partir de l'âge de 9 mois, 2 injections d'une dose à 3-6 semaines d'intervalle.
Rappels : un rappel vaccinal est recommandé tous les 6 mois.

Composition qualitative et quantitative Principes actifs et excipients à effets notoires :

Une dose de 1 ml contient :
Substance active :
Virus de l'artérite virale équine, inactivé, souche Bucyrus ..... AR* 1,0 - 1,8
Excipients :
Squalane**..... 1,61 mg
Milieu Eagles Hepes (0,05 % hydrolysat de lactalbumine) QSP ..... 1,00 ml

* AR : Activité Relative, par comparaison avec un vaccin de référence.
** Composant de l'huile SP (contenant également du Pluronic L-121 et du polysorbate 80).

Principes actifs / Molécule :

Fer, Squalane, Polysorbate 80, Artérite virale équine (AVE), QSP, Substance active

Forme pharmaceutique :

Emulsion

Inscription au tableau des substances vénéneuses (Liste I / II). Classement du médicament en matière de délivrance :

A ne délivrer que sur ordonnance.

Temps d'attente :

Zéro jour.

 

Propriétés

Propriétés pharmacologiques :

Le vaccin induit une immunité active contre le virus de l'artérite équine, souche Bucyrus, chez les chevaux et les poneys.

Mise en place de l'immunité : 3 semaines après la primovaccination.
Durée de l'immunité : 6 mois.

Mise en garde à l'utilisation

Contre-indications

Ne pas utiliser chez les animaux malades.

Mises en gardes particulières à chaque espèce cible

La vaccination ne prévient pas l'infection.
La vaccination n'a pas d'effet sur l'excrétion virale des étalons porteurs du virus.
L'influence de la vaccination sur la fertilité des étalons n'a pas été étudiée.
La maladie de l'artérite virale équine est une maladie notifiable dans certains pays. Toute personne ayant pour intention d'utiliser ce médicament vétérinaire est tenue de consulter au préalable l'autorité compétente pertinente du pays sur la politique de vaccination en vigueur.

 

Effets indésirables (fréquence et gravité)

Une hyperthermie légère (< 40°C) et transitoire (1 à 5 jours) a été observée durant les essais cliniques et terrain chez approximativement 20 % des chevaux vaccinés.
Des réactions locales transitoires (pendant habituellement 2 à 3 jours) ont été observées chez au plus 20 % des animaux vaccinés. Les gonflements étaient en général inférieurs à 4 cm de diamètre, mais un gonflement de 20 cm a été observé chez un individu pendant 5 jours. Tous les gonflements ont disparu spontanément.
Des réactions systémiques incluant de la dépression (1 %), des écoulements oculaires et nasaux (8 %), de l'urticaire (< 1 %) et des œdèmes au niveau des membres, de l'abdomen et du scrotum (< 1 %) ont été observées.
En cas de réaction allergique ou anaphylactique, administrer de l'adrénaline par voie intramusculaire.

Précautions particulières d'emploi

Précautions particulières d’emploi chez les animaux

Aucune.

Précautions particulières à prendre par la personne qui administre le médicament vétérinaire aux animaux

En cas d'auto-injection accidentelle, consulter un médecin immédiatement et lui montrer la notice ou l'étiquette du produit.

Autres précautions

Aucune.

Utilisation en cas de gravidité et de lactation ou de ponte

Ne pas vacciner les juments gestantes.

Surdosage (symptômes, conduite d’urgences, antidotes)

L'administration d'une double dose n'a aucune incidence sur les réactions systémiques liées à la vaccination (voir la rubrique "Effets indésirables (fréquence et gravité)").
Des gonflements locaux (< 4 cm de diamètre) ont été observés chez 80 % des chevaux ayant reçu une double dose de vaccin. Ces gonflements n'ont été observés que pendant une journée seulement.

Précautions pharmacologiques

Interactions médicamenteuses et autres formes d’interactions

Les animaux ayant reçu un traitement immunosuppresseur (par exemple glucocorticoïdes) ne doivent pas être vaccinés moins de 4 semaines après le traitement.
Aucune information n'est disponible sur l'innocuité et l'efficacité lors de l'utilisation de ce vaccin avec d'autres vaccins. Par conséquent, la décision d'utiliser ce vaccin avant ou après un autre médicament vétérinaire doit être prise au cas par cas.

Incompatibilités

Ne pas mélanger avec d'autres médicaments vétérinaires.

Conservation

Durée de conservation

2 ans.

Précautions particulières de conservation selon pertinence

Conserver et transporter à une température comprise entre +2°C et +8°C.
Protéger de la lumière.
Ne pas congeler.

Précautions particulières à prendre lors de l’élimination de médicaments non utilisés ou de déchets dérivés de l’utilisation de ces médicaments

Les conditionnements vides et tout reliquat de produit doivent être éliminés suivant les pratiques en vigueur régies par la réglementation sur les déchets.

Titulaire de l’autorisation de mise sur le marché / exploitant

Titulaire de l’AMM :

ZOETIS
23-25 avenue du Dr Lannelongue
75014 PARIS

Exploitant :

ZOETIS
10 RUE RAYMOND DAVID
92240 MALAKOFF
Zoetis Assistance 0810 734 937

TOUS LES PRODUITS SITE INTERNET

Numéro d’autorisation de mise sur le marché et date de première autorisation

FR/V/0026026 8/2005 - 05/04/2005

Présentations

Boîte de 1 seringue de 1 dose
GTIN : 08714015015882

Classification ATC Vet

QI05AA07