Mise à jour le 8 novembre 2017

Indications d’utilisation

Affections mammaires à germes sensibles à la céfapirine.

Chez les vaches au tarissement :
- traitement des mammites subcliniques à Staphylococcus aureus, Streptococcus agalactiae, Streptococcus dysgalactiae et Streptococcus uberis.
- prévention de nouvelles infections pendant la période sèche.

Administration

Voie d'administration :

Voie intramammaire.

Posologie :

300 mg de céfapirine, soit le contenu d'une seringue dans chaque quartier par voie intramammaire.

Après la dernière traite, désinfecter l'orifice des trayons à l'aide de la serviette nettoyante fournie et administrer par le canal du trayon, en respectant les précautions habituelles d'asepsie, le contenu entier d'une seringue dans chacun des quartiers.
Il est recommandé de procéder ensuite à un dernier trempage des trayons avec une solution désinfectante appropriée.

Composition qualitative et quantitative Principes actifs et excipients à effets notoires :

Une seringue intramammaire de 9,3 g contient :
Substance active :
Céfapirine (sous forme de benzathine) ..... 0,300 g

Principes actifs / Molécule :

Céfapirine, Substance active

Forme pharmaceutique :

Suspension

Inscription au tableau des substances vénéneuses (Liste I / II). Classement du médicament en matière de délivrance :

Liste I.
Respecter les doses prescrites.
A ne délivrer que sur ordonnance vétérinaire devant être conservée pendant au moins 5 ans.

Temps d'attente :

Viande et abats : 45 jours.

Lait :
- 24 heures après la mise-bas si l'intervalle entre l'administration du médicament et la mise-bas est supérieure à 32 jours.
- 33 jours après le traitement si l'intervalle entre l'administration du médicament et la mise-bas est inférieure à 32 jours.

 

Propriétés

Propriétés pharmacodynamiques :

La céfapirine est une céphalosporine de première génération, qui agit par inhibition de la synthèse de la paroi des cellules bactériennes. Elle est bactéricide avec un mécanisme d'action temps-dépendant. Elle se caractérise par son large spectre d'activité.
Son activité in vitro a été démontrée envers les bactéries Gram + et Gram - telles que Escherichia coli, Staphylococcus aureus, les staphylocoques coagulase-négative, Streptococcus dysgalactiae, Streptococcus agalactiae, et Escherichia coli. Ces bactéries isolées au cours d'études terrain conduites entre 1984 et 2005 en France, au Royaume-Uni, en Allemagne, aux Pays-Bas, en Hongrie, Italie et Espagne étaient sensibles à la céfapirine.

Les CMI50 et CMI90 des bactéries pathogènes courantes de la mamelle isolées lors d'essais cliniques menés entre 1984 et 2005 sont présentées dans le tableau suivant :

Bactérie isolée N CMI50 (µg/ml) CMI90 (µg/ml)
Staphylococcus aureus 244 0,128 0,25
Staphylocoques coagulase-négative 78 0,128 0,25
Streptococcus uberis 184 0,063 0,5
Streptococcus dysgalactiae 96 0,063 0,128
Streptococcus agalactiae 58 0,25 0,25
Escherichia coli 299 8 16


Entre 1984 et 2005, aucune baisse de la sensibilité à la céfapirine des bactéries responsables de mammites n'a été observée.

Propriétés pharmacocinétiques :

Après absorption, la céfapirine est éliminée par voie urinaire.

Mise en garde à l'utilisation

Contre-indications

Ne pas utiliser chez les vaches laitières en lactation.
Ne pas utiliser lors d'hypersensibilité aux β-lactamines et aux céphalosporines.

Mises en gardes particulières à chaque espèce cible

Aucune.

 

Effets indésirables (fréquence et gravité)

Des réactions allergiques immédiates ont été décrites chez certains animaux (agitation, tremblement, œdème de la mamelle, des paupières et des lèvres) pouvant entrainer la mort des animaux.

Précautions particulières d'emploi

Précautions particulières d’emploi chez les animaux

L'efficacité du produit n'a été établie que contre les germes mentionnés dans les indications (voir la rubrique "indications d'utilisation"). En conséquence, la survenue après le tarissement d'une mammite grave (pouvant être mortelle) due à d'autres germes, en particulier Pseudomonas aeruginosa, reste possible.
Pour diminuer ce risque, les règles d'asepsie lors de l'administration du produit doivent être scrupuleusement respectées ; une surveillance des vaches dans les jours suivant le tarissement et leur maintien dans un environnement hygiénique éloigné de l'ambiance de traite doivent également être assurés.
L'utilisation de la spécialité doit s'appuyer sur les résultats d'un test de sensibilité des bactéries isolées chez l'animal. Si cela n'est pas possible, le traitement doit être fondé sur des informations épidémiologiques locales (niveau régional, ferme) concernant la sensibilité des bactéries cibles.

Précautions particulières à prendre par la personne qui administre le médicament vétérinaire aux animaux

Les céphalosporines et les pénicillines peuvent provoquer une hypersensibilité suite à leur injection, inhalation, ingestion, ou au contact avec la peau. L'hypersensibilité aux céphalosporines et aux pénicillines peut être croisée. Les réactions allergiques à ces substances peuvent être graves.
En cas d'hypersensibilité, éviter tout contact avec le produit.
En cas d'apparition d'érythème cutané, prendre l'avis d'un médecin.
En cas d'apparition d'œdème du visage, des lèvres, des yeux ou en cas d'apparition d'une difficulté respiratoire, consulter immédiatement un médecin.
Se laver les mains après utilisation du produit.

Autres précautions

Aucune.

Utilisation en cas de gravidité et de lactation ou de ponte

Ne pas utiliser pendant la lactation.

La spécialitée est destinée à être utilisée pendant la gestation. Les études chez les animaux de laboratoire (souris et rats) n'ont pas mis en évidence d'effet tératogène ou embryotoxique.
L'innocuité de la spécialité chez la vache laitière pendant la gestation n'a pas été montrée. Toutefois, les quantités de céfapirine absorbée par la voie intramammaire étant faibles, l'utilisation de ce médicament pendant la gestation ne pose pas de problème particulier.

Surdosage (symptômes, conduite d’urgences, antidotes)

Sans objet.

Précautions pharmacologiques

Interactions médicamenteuses et autres formes d’interactions

Non connu.

Incompatibilités

Non connues.

Conservation

Durée de conservation

2 ans.

Précautions particulières de conservation selon pertinence

Ne pas conserver à une température supérieure à 25°C.
Tenir hors de la portée et de la vue des enfants.

Précautions particulières à prendre lors de l’élimination de médicaments non utilisés ou de déchets dérivés de l’utilisation de ces médicaments

Les conditionnements vides et tout reliquat de produit doivent être éliminés suivant les pratiques en vigueur régies par la réglementation sur les déchets.

Titulaire de l’autorisation de mise sur le marché / exploitant

Titulaire de l’AMM :

INTERVET
Rue Olivier de Serres
Angers Technopole
BP 17144
49071 BEAUCOUZE cedex

Exploitant :

MSD Santé Animale
Rue Olivier de Serres
B.P. 17144
49071 BEAUCOUZE CEDEX
Tél : 02.41.22.83.83
Fax : 02.41.22.83.00

TOUS LES PRODUITS SITE INTERNET

Numéro d’autorisation de mise sur le marché et date de première autorisation

FR/V/3286010 2/1991 - 31/12/1991

Présentations

Boîte de 20 seringues intramammaires à capuchon amovible et sécable de 10 ml et de 20 serviettes nettoyantes
GTIN :

Classification ATC Vet

QJ51DB08