Mise à jour le 8 novembre 2017

Indications d’utilisation

Affections à germes sensibles à la fluméquine.

Chez les volailles :
- traitement curatif et préventif en milieu infecté des infections respiratoires, digestives et septicémiques dues à Escherichia coli, Salmonella sp et à Pasteurella sp.

Chez les veaux :
- traitement curatif et préventif en milieu infecté des infections digestives dues à Escherichia coli et à Salmonella sp.
- traitement curatif et préventif en milieu infecté des infections respiratoires dues à Pasteurella multocida et Mannheimia haemolytica.

Administration

Voie d'administration :

Voie orale.

Posologie :

La quantité d’eau de boisson médicamenteuse consommée par les animaux dépend de leur état physiologique et clinique. Afin d’obtenir la posologie recommandée, la concentration en fluméquine doit être ajustée en conséquence.

- Chez les volailles
12 mg de fluméquine par kg de poids vif et par jour pendant 5 jours par voie orale.

- Chez les veaux
12 mg de fluméquine par kg de poids vif et par jour pendant 5 jours par voie orale.

Composition qualitative et quantitative Principes actifs et excipients à effets notoires :

Un ml contient :
Substance active :
Fluméquine ..... 360 mg

Principes actifs / Molécule :

Fluméquine, Substance active

Forme pharmaceutique :

Solution

Inscription au tableau des substances vénéneuses (Liste I / II). Classement du médicament en matière de délivrance :

Liste I.
A ne délivrer que sur ordonnance vétérinaire devant être conservée pendant au moins 5 ans.

Temps d'attente :

Viande et abats : 2 jours.

Œufs : en l’absence de temps d’attente pour les œufs, ne pas utiliser chez les espèces productrices d’œufs de consommation, 4 semaines avant le démarrage de la ponte et pendant celle-ci.

 

Propriétés

Propriétés pharmacodynamiques :

La fluméquine est un anti-infectieux de synthèse de la famille des quinolones. Elle agit au niveau des acides nucléiques en bloquant la réplication de l ‘ADN de la bactérie. La cible moléculaire est l’ADN-gyrase, impliquée dans l’enroulement en spirale de l’ADN.
La fluméquine a une activité bactéricide dose dépendante contre les bactéries Gram -. Elle présente également une activité sur certaines bactéries Gram + (notamment sur les staphyloccoques).

Propriétés pharmacocinétiques :

La fluméquine est très souvent bien absorbée après administration de la spécialité par voie orale. Sa biodisponibilité est d’environ 76-100 % chez le veau, 57 % chez le poulet, 7 % chez le pigeon. Le Tmax est atteint après environ 2-3 heures et le Cmax varie selon l’espèce et la spécialité.
Le taux de fixation aux protéines plasmatiques de la fluméquine est relativement important (75 % chez le veau, 39 % chez le pigeon).
Les paramètres pharmacocinétiques sont linéaires corrélés aux doses de fluméquine administrées. Aucune accumulation dans le sang, ni induction ou inhibition enzymatique sont observées.
La fluméquine est métabolisée au niveau du foie principalement en 7-hydroxy fluméquine et secondairement en glucuronide de fluméquine. Elle subit une phase d’élimination relativement rapide. Sa demi-vie d’élimination est d’environ 1,5 heures chez le pigeon, 2 heures chez le veau, 7 heures chez le poulet.
La fluméquine est principalement excrétée dans les urines sous forme de fluméquine et de glucuronide de fluméquine.

Mise en garde à l'utilisation

Contre-indications

Ne pas utiliser en cas d'hypersensibilité connue aux quinolones.
Ne pas utiliser chez les volailles pondeuses (voir la rubrique "Temps d'attente").

Mises en gardes particulières à chaque espèce cible

Aucune.

 

Effets indésirables (fréquence et gravité)

Non connus.

Précautions particulières d'emploi

Précautions particulières d’emploi chez les animaux

L’utilisation de quinolones doit reposer sur la réalisation d’antibiogrammes chaque fois que cela est possible, et doit prendre en compte les politiques officielles et locales d'utilisation des antibiotiques.
L'utilisation de la spécialité en dehors des recommandations du RCP peut augmenter la prévalence des bactéries résistantes aux quinolones et peut diminuer l'efficacité du traitement avec d'autres (fluoro)quinolones compte tenu de possibles résistances croisées.

Précautions particulières à prendre par la personne qui administre le médicament vétérinaire aux animaux

Les personnes présentant une hypersensibilité connue aux quinolones doivent éviter tout contact avec le produit.
En cas de contact avec les yeux, rincer immédiatement et abondamment avec de l'eau. Si l'irritation persiste consulter un médecin.

Autres précautions

Aucune.

Utilisation en cas de gravidité et de lactation ou de ponte

Sans objet.

Surdosage (symptômes, conduite d’urgences, antidotes)

Non connu.

Précautions pharmacologiques

Interactions médicamenteuses et autres formes d’interactions

Ne pas associer au triméthoprime, ni aux sulfamides.

Incompatibilités

Non connues.

Conservation

Durée de conservation

4 ans.
Après ouverture : 3 mois.
Après dilution dans l’eau de boisson : 1 jour.

Précautions particulières de conservation selon pertinence

Aucune.

Précautions particulières à prendre lors de l’élimination de médicaments non utilisés ou de déchets dérivés de l’utilisation de ces médicaments

Les conditionnements vides et tout reliquat de produit doivent être éliminés suivant les pratiques en vigueur régies par la réglementation sur les déchets.

Titulaire de l’autorisation de mise sur le marché / exploitant

Titulaire de l’AMM :

CEVA SANTE ANIMALE
10 avenue de la Ballastiere
33500 LIBOURNE

Exploitant :

CEVA Santé animale
10 avenue de la Ballastière
33500 LIBOURNE
Tél : 05.57.55.40.40
Fax : 05.57.55.41.98

TOUS LES PRODUITS SITE INTERNET

Numéro d’autorisation de mise sur le marché et date de première autorisation

FR/V/0664581 4/2000 - 18/09/2000

Présentations

Flacon de 250 ml
GTIN : 03411110107751
Flacon de 1 litre
GTIN : 03411110094686

Classification ATC Vet

QJ01MB07