Indications d’utilisation

Chez les ovins :
- immunisation active contre le piétin des ovins.

Administration

Voie d'administration :

Voie sous-cutanée.

Posologie :

1 dose de 1 ml par voie sous-cutanée.
Le site d'injection est sur le côté de l'encolure à environ 5 - 8 cm en arrière de l'oreille.

Schéma vaccinal de base
Primovaccination :
- 1 injection à  partir de l'âge de 4 semaines,
- 1 injection 4 à 6 semaines plus tard.
Rappels : avant la période maximale de risque, en respectant un intervalle minimum de 4 à 5 mois.

Adaptation du schéma vaccinal
Les programmes de vaccination doivent être adaptés aux exigences individuelles de chaque troupeau qui varieront de saison en saison suivant l'incidence réelle ou probable du piétin. Partout ou cela est possible, le programme comprendra la vaccination du troupeau entier.

Commencer la vaccination avec une dose unique de vaccin. Des doses ultérieures seront requises en fonction de l'incidence de la maladie dans le troupeau et/ou des conditions climatiques. Si après 4 à 6 semaines, des niveaux significatifs de maladie restent dans le troupeau ou si les conditions climatiques conduisent à une persistance du piétin, administrer une nouvelle dose. Autrement, retarder cette dose jusqu'à ce qu'il y ait des conditions favorables à la ré-émergence de la maladie. Des doses seront également administrées ultérieurement en fonction des conditions de prévalence. En cas d'infection sévère et constante, il peut être nécessaire de revacciner à intervalles de 4-5 mois. Au contraire, dans des conditions favorables, la revaccination peut être retardée jusqu'à ce que l'incidence de la maladie augmente ou lorsque les conditions climatiques se dégradent.

Composition qualitative et quantitative Principes actifs et excipients à effets notoires :

Dichelobacter nodosus, souche A ..... ≥ 1/400 titre K agglutinant*
Dichelobacter nodosus, souche B1 ..... ≥ 1/400 titre K agglutinant*
Dichelobacter nodosus, souche B2 ..... ≥ 1/400 titre K agglutinant*
Dichelobacter nodosus, souche C ..... ≥ 1/400 titre K agglutinant*
Dichelobacter nodosus, souche D ..... ≥ 1/400 titre K agglutinant*
Dichelobacter nodosus, souche E ..... ≥ 1/400 titre K agglutinant*
Dichelobacter nodosus, souche F ..... ≥ 1/400 titre K agglutinant*
Dichelobacter nodosus, souche G ..... ≥ 1/400 titre K agglutinant*
Dichelobacter nodosus, souche H ..... ≥ 1/400 titre K agglutinant*
Dichelobacter nodosus, souche I(B4) ..... ≥ 1/400 titre K agglutinant*

Huile minérale légère NF ..... 60 % v/v
Oléate de mannitol (Montanide 888) ..... 4,5 % v/v
Thiomersal ..... 0,02 % m/v
Excipient QSP ..... 1 ml

* Titre mesuré lors du test d'activité chez les moutons.

Principes actifs / Molécule :

Huile minérale légère NF, Oléate de mannitol, Thiomersal, QSP

Forme pharmaceutique :

Emulsion

Inscription au tableau des substances vénéneuses (Liste I / II). Classement du médicament en matière de délivrance :

A ne délivrer que sur ordonnance devant être conservée pendant au moins 5 ans.
Accessible aux groupements agréés pour la production ovine.

Temps d'attente :

Viande et abats : zéro jour.

 

Propriétés

Propriétés pharmacologiques :

L'administration de ce produit au mouton stimule la production des anticorps correspondant aux antigènes présents dans le vaccin.
La mise en place et la durée d'immunité n'ont pas été déterminées.

Mise en garde à l'utilisation

Contre-indications

Ne pas utiliser chez les brebis laitières en lactation.
Ne pas traiter à la CYDECTINE® 1 % Solution injectable pour ovins, des ovins ayant reçu ce vaccin.

Mises en gardes particulières à chaque espèce cible

De façon occasionnelle, certains animaux peuvent, du fait d'une incompétence immunologique ou pour d'autres raisons, ne pas répondre à la vaccination.
Il est préférable d'éviter de vacciner les brebis dans les 4 semaines qui précèdent l'agnelage et les 4 semaines qui le suivent.

 

Effets indésirables (fréquence et gravité)

L'administration de tout vaccin peut être à l'origine d'une réaction d'hypersensibilité qui sera traitée classiquement sans retard par l'administration d'adrénaline et/ou d'antihistaminiques.
L'adjuvant huileux du vaccin peut être la cause d'une réaction localisée au site d'injection. Cette réaction peut se traduire par une enflure locale en forme de bosse ou de plaque, et disparaître en 6-7 semaines. Occasionnellement, cependant ces enflures peuvent être importantes, douloureuses, avec la formation d'abcès qui peuvent éclater et être purulents, particulièrement si au moment de l'injection, il y a eu contamination par des germes présents sur la peau.
Dans de rares occasions, une incidence variable de boiterie généralisée a été rapportée chez des moutons vaccinés. Elle est de nature transitoire et peut survenir dans les 24 heures de la vaccination en persistant normalement au plus 48 heures. Un traitement est rarement nécessaire.

Précautions particulières d'emploi

Précautions particulières d’emploi chez les animaux

Il n'est pas conseillé de vacciner les moutons dans les 6-8 semaines de la tonte. Les moutons destinés à des concours ou à la vente ne devraient pas être vaccinés dans les 6 mois précédents en raison de possibles réactions locales sévères. Certaines réactions peuvent produire des modifications locales de pigmentation de la laine.
Les seringues et les aiguilles doivent être stérilisées avant leur emploi. L'injection doit être faite dans une zone de peau propre et sèche, en prenant des précautions strictes contre la contamination afin de réduire la possibilité de formation d'abcès. Les outres utilisées partiellement doivent être éliminées à la fin de la journée des opérations par les moyens appropriés (décharge, incinération).

Précautions particulières à prendre par la personne qui administre le médicament vétérinaire aux animaux

A l'attention de l'utilisateur
Ce produit contient une huile minérale. Son injection accidentelle chez l'homme peut entraîner une douleur importante et de l'œdème particulièrement s'il est injecté dans une articulation ou un doigt, et dans de rares cas pourrait se traduire par la perte du doigt concerné si une intervention médicale rapide n'est pas réalisée.
Si vous être victime d'une injection accidentelle du produit, demandez rapidement un avis médical, même si la dose injectée est faible, et munissez-vous de la notice. Si la douleur persiste plus de 12 heures après examen médical, demandez à nouveau conseil à un médecin.

A l'attention du médecin traitant
Ce produit contient une huile minérale. Même si la quantité de produit injecté est faible, l'injection accidentelle de ce produit contenant de l'huile peut entraîner un œdème important, qui peut, par exemple, aboutir une ischémie nécrosante et à la perte d'un doigt. Un examen chirurgical approfondi et rapide est requis et peut nécessiter la réalisation d'une incision précoce et d'une irrigation du site d'injection quand la pulpe du doigt ou un tendon sont impliqués.

Autres précautions

Agiter vigoureusement le vaccin avant l'emploi.
Comme le vaccin contient un adjuvant huileux, il est plutôt visqueux. L'administration du vaccin en période froide sera facilitée si le vaccin est réchauffé, après immersion de l'outre dans de l'eau tiède (pas chaude), pendant 3 à 4 minutes avant son emploi.

Utilisation en cas de gravidité et de lactation ou de ponte

Voir la rubrique "Contre-indications".
Il est préférable d'éviter de vacciner les brebis dans la période allant de 4 semaines avant et 4 semaines après l'agnelage.

Surdosage (symptômes, conduite d’urgences, antidotes)

Une enflure ou une réaction peuvent survenir au niveau du site d'injection à la suite de l'administration d'une surdose. Il n'y a pas d'antidote spécifique.

Précautions pharmacologiques

Interactions médicamenteuses et autres formes d’interactions

Voir la rubrique "Contre-indications".
Aucune information n'est disponible sur l'innocuité et l'efficacité de l'association de ce vaccin avec un autre vaccin vétérinaire. En conséquence, la décision d'utiliser ce vaccin avant ou après un autre vaccin vétérinaire doit être prise au cas par cas.

Incompatibilités

Ne pas mélanger avec d'autres médicaments.

Conservation

Durée de conservation

2 ans.
Utiliser immédiatement après ouverture du flacon.

Précautions particulières de conservation selon pertinence

Conserver et transporter à une température comprise entre +2°C et +8°C, à l'abri de la lumière.
Ne pas congeler.

Précautions particulières à prendre lors de l’élimination de médicaments non utilisés ou de déchets dérivés de l’utilisation de ces médicaments

Les conditionnements vides et tout reliquat de produit doivent être éliminés suivant les pratiques en vigueur régis par la réglementation sur les déchets.

Titulaire de l’autorisation de mise sur le marché / exploitant

Titulaire de l’AMM :

INTERVET
Rue Olivier de Serres
BP 17144
49071 BEAUCOUZE cedex

Exploitant :

MSD Santé Animale
Rue Olivier de Serres
B.P. 17144
49071 BEAUCOUZE CEDEX
Tél : 02.41.22.83.83
Fax : 02.41.22.83.00

TOUS LES PRODUITS SITE INTERNET

Numéro d’autorisation de mise sur le marché et date de première autorisation

FR/V/4501741 8/1985 - 09/07/1985

Présentations

Outre de 50 ml
GTIN : 05017363530087

Classification ATC Vet

QI04AB