NARCOSTOP® Solution injectable pour chats et chiens

Solution - Parahydroxybenzoate de méthyle, Atipamézole, Substance active

Mise à jour le 8 novembre 2017

Espèces cibles

Chiens et chats.

Indications d’utilisation

Chez les chiens et les chats :
- le chlorhydrate d’atipamézole est indiqué pour inverser les effets sédatifs et cardiovasculaires des agonistes α2, comme la médétomidine et la dexmédétomidine.

Administration

Voie d'administration :

Voie intramusculaire.

Posologie :

Voie intramusculaire unique.
Le chlorhydrate d’atipamézole est administré 15-60 min après l'administration de chlorhydrate de médétomidine ou de dexmédétomidine.

- Chez les chiens
La dose intramusculaire de chlorhydrate d’atipamézole (en µg) est de cinq fois la dose préalable de chlorhydrate de médétomidine ou dix fois celle de chlorhydrate de dexmédétomidine.

Du fait de la concentration cinq fois plus élevée en substance active (chlorhydrate d’atipamézole) de ce produit comparé à celle des préparations contenant 1 mg de chlorhydrate de médétomidine par ml et 10 fois supérieure à celle des préparations contenant 0,5 mg de chlorhydrate de dexmédétomidine par ml, un volume équivalent de chacune des préparations doit être utilisé.

Exemple de dosage chez les chiens :

[TABLEAU1]

- Chez les chats
La dose intramusculaire de chlorhydrate d'atipamézole (en µg) est deux fois et demie supérieure à la dose préalable de chlorhydrate de médétomidine ou cinq fois supérieure à celle de chlorhydrate de dexmédétomidine.

Du fait de la concentration cinq fois plus élevée de la substance active (chlorhydrate d'atipamézole) dans ce produit comparée à celle des préparations contenant 1 mg de chlorhydrate de médétomidine par ml et 10 fois plus élevée que celle des préparations contenant 0,5 mg de chlorhydrate de dexmédétomidine par ml, le volume du produit administré sera la moitié de celui de médétomidine ou de dexmédétomidine administrés auparavant.

Exemple de dosage chez les chats :

[TABLEAU2]

Le temps de récupération est raccourci à environ 5 minutes.  Les animaux retrouvent leur mobilité environ 10 minutes après administration du produit.

Composition qualitative et quantitative Principes actifs et excipients à effets notoires :

Un ml contient :
Substance active :
Atipamézole (sf de chlorhydrate) ..... 4,27 mg (équivalent à 5 mg de chlorhydrate d’atipamézole)
Excipient(s) :
Parahydroxybenzoate de méthyle (E218) ..... 1,00 mg

Principes actifs / Molécule :

Parahydroxybenzoate de méthyle, Atipamézole, Substance active

Forme pharmaceutique :

Solution

Inscription au tableau des substances vénéneuses (Liste I / II). Classement du médicament en matière de délivrance :

Ne pas délivrer au public. Administration strictement réservée aux vétérinaires.

Temps d'attente :

Sans objet.

 

Propriétés

Propriétés pharmacodynamiques :

L’atipamézole est un agent sélectif et puissant, bloquant les récepteurs α2 (antagoniste α2) qui active la libération d’un neurotransmetteur, la noradrénaline, dans le système nerveux central et périphérique. Ce qui entraîne une activation du système nerveux central par activation sympathique.
Les autres effets pharmacodynamiques pouvant être observés, tels qu’une influence sur le système cardiovasculaire, par exemple, sont légers ; en revanche, une baisse transitoire de la pression sanguine peut être observée dans les 10 premières minutes qui suivent l’injection de chlorhydrate d’atipamézole.
En tant qu’antagoniste α2, l’atipamézole est capable d’éliminer (ou d’inhiber) les effets d’agonistes des récepteurs α2 tels que la médétomidine ou la dexmédétomidine. Ainsi, l’atipamézole inverse-t-il les effets sédatifs du chlorhydrate de (dex)médétomidine chez le chien et le chat, dont l’état revient à la normale et peut entraîner une augmentation transitoire du rythme cardiaque.

Propriétés pharmacocinétiques :

Le chlorhydrate d’atipamézole est absorbé rapidement après injection intramusculaire.
La concentration maximale dans le système nerveux central est atteinte dans les 10-15 minutes.
Le volume de distribution (Vd) est environ de 1–2,5 l/kg.
La demi-vie d’élimination (T½) du chlorhydrate d’atipamézole relevée est environ d’1 heure.
Le chlorhydrate d’atipamézole est rapidement et complètement métabolisé. Les métabolites sont excrétés principalement dans l’urine et en petite quantité dans les fèces.

Mise en garde à l'utilisation

Contre-indications

Ne pas utiliser chez :
- les animaux reproducteurs.
- les animaux souffrant de maladies hépatique, cardiaques ou rénales.
Voir aussi la rubrique "Utilisation en cas de gravidité, de lactation ou de ponte".

Mises en gardes particulières à chaque espèce cible

S’assurer que les animaux ont récupéré leur réflexe de déglutition normal avant de leur donner à manger ou à boire.

 

Effets indésirables (fréquence et gravité)

Un effet hypotensif transitoire a été observé au cours des 10 premières minutes qui suivent l’injection de chlorhydrate d’atipamézole. De rares cas d’hyperactivité, tachycardie, salivation, vocalisations anormales, tremblements musculaires, vomissements, augmentation du rythme respiratoire, émission d’urine et défécation incontrôlées ont pu être observés. De très rares cas de sédation récurrente peuvent survenir ou le temps de récupération peut ne pas se trouver raccourci suite à l’administration d’atipamézole.
Chez les chats, en cas d'administration de faibles doses d’atipamézole pour inverser partiellement les effets de la médétomidine ou de la dexmédétomidine, toutes les précautions nécessaires devront être prises afin d’éviter l’hypothermie, même après le réveil de l'animal.

Précautions particulières d'emploi

Précautions particulières d’emploi chez les animaux

Après l’administration du produit, les animaux doivent être tenus au repos dans un endroit calme. Au cours de la phase de récupération, les animaux ne doivent pas demeurer sans surveillance.
En raison de différences dans les doses recommandées, des précautions nécessaires devront être prises en cas d’utilisation de la spécialité en dehors des recommandations du RCP chez des animaux autres que les espèces cibles.
Si d’autres sédatifs que la médétomidine sont administrés, il faudra tenir compte du fait que les effets de ces autres agents sont susceptibles de persister après l’inversion des effets de la (dex)médétomidine.
L’atipamézole n’inverse par l’effet de la kétamine, ce qui peut induire des convulsions chez les chiens et entraîner des crampes chez les chats lorsqu’il est utilisé seul. Attendre 30-40 minutes avant d’utiliser l’atipamézole après l’utilisation concomitante de kétamine.

Précautions particulières à prendre par la personne qui administre le médicament vétérinaire aux animaux

Du fait de sa puissante activité pharmacologique, tout contact de l’atipamézole avec la peau, les yeux et les muqueuses doit être évité. En cas d’éclaboussures accidentelles, laver immédiatement la zone concernée avec de l’eau courante et propre. Demandez conseil à un médecin si les irritations persistent. Retirer les vêtements contaminés qui sont directement en contact avec la peau.
Des précautions doivent être prises pour éviter toute ingestion ou auto-injection accidentelle. En cas d’auto-injection ou d’ingestion accidentelle, demander immédiatement conseil à un médecin et lui montrer la notice ou l’étiquetage.

Autres précautions

Aucune.

Utilisation en cas de gravidité et de lactation ou de ponte

L’utilisation d’atipamézole en cas de gravidité et lactation n’ayant pas été suffisamment documentée, le produit ne doit pas être utilisé chez des femelles gestantes ou allaitantes.

Surdosage (symptômes, conduite d’urgences, antidotes)

Un surdosage de chlorhydrate d’atipamézole peut entraîner tachycardie transitoire ou surexcitation (hyperactivité, tremblements musculaires). Si nécessaire, ces symptômes peuvent être inversés par une dose de chlorhydrate de (dex)médétomidine inférieure à la dose clinique habituellement utilisée.
En cas d’administration par inadvertance de chlorhydrate d’atipamézole à un animal non traité au préalable avec du chlorhydrate de (dex)médétomidine, des phénomènes d’hyperactivité, et de tremblements musculaires pourront se produire. Ces effets peuvent persister pendant environ 15 minutes.
Réduire les stimuli extérieurs permet de calmer les chats surexcités.

Précautions pharmacologiques

Interactions médicamenteuses et autres formes d’interactions

L’administration simultanée d’atipamézole avec d’autre médicaments actifs sur le système nerveux central tels que le diazépam, l’acépromazine ou les opiacés n’est pas recommandée.

Incompatibilités

En l’absence d’études de compatibilité, ce médicament vétérinaire ne doit pas être mélangé avec d’autres médicaments vétérinaires.

Conservation

Durée de conservation

3 ans.
Après première ouverture : 28 jours.

Précautions particulières de conservation selon pertinence

Conserver le conditionnement primaire dans l’emballage extérieur de façon à le protéger de la lumière.
Ne pas congeler.

Précautions particulières à prendre lors de l’élimination de médicaments non utilisés ou de déchets dérivés de l’utilisation de ces médicaments

Les conditionnements vides et tout reliquat de produit doivent être éliminés suivant les pratiques en vigueur régies par la réglementation sur les déchets.

Titulaire de l’autorisation de mise sur le marché / exploitant

Titulaire de l’AMM :

Titulaire de l'AMM :
LE VET B.V.
Wilgenweg 7
3421 TV OUDEWATER
PAYS-BAS

Exploitant :
CEVA SANTE ANIMALE
10 avenue de la Ballastière
33500 LIBOURNE

Exploitant :

CEVA Santé animale
10 avenue de la Ballastière
33500 LIBOURNE
Tél : 05.57.55.40.40
Fax : 05.57.55.41.98

TOUS LES PRODUITS SITE INTERNET

Numéro d’autorisation de mise sur le marché et date de première autorisation

FR/V/3467071 6/2010 - 21/04/2010

Présentations

Boîte de 1 flacon de 10 ml
GTIN : 03411111959700

Classification ATC Vet

QV03AB90