NOBILIS® RHINO CV

Lyophilisat - Rhinotrachéite aviaire, QSP

Mise à jour le 8 novembre 2017

Indications d’utilisation

Chez les poulets de chair, les poules futures pondeuses et les poules futures reproductrices à partir de l'âge de 1 jour.

Chez les poulets de chair, les poules futures pondeuses et les poules futures reproductrices :
- immunisation active en vue de réduire la fréquence et la sévérité des signes cliniques dus à l'infection par le virus de la rhinotrachéite aviaire (pneumovirus avaire).
Début de l'immunité : 3 semaines.
Durée de l'immunité : 16 semaines après la vaccination.

Poules futures pondeuses et poules futures reproductrices :
- une primovaccination avec NOBILIS® RHINO CV, suivie d'une seconde vaccination, avant le début de ponte, avec un vaccin inactivé contenant le virus de la rhinotrachéite aviaire, souche But 1#8544, permet de réduire les signes cliniques incluant la chute de ponte dus à l'infection par le virus vivant de la rhinotrachéite aviaire. Cette immunité protectrice est maintenue durant la période normale de ponte.

Administration

Voie d'administration :

Voies oculo-nasale, ou par nébulisation.

Posologie :

Une dose par oiseau, à partir de 1 jour d'âge, à  administrer par nébulisation, par voie oculaire ou nasale.

Administration intra-nasale/oculaire
Dissoudre le lyophilisat dans de l'eau propre (dépourvue de désinfectants ou d'antibiotiques) à laquelle 2 % de lait écrémé est ajouté et administrer à l'aide d'un compte-gouttes standardisé.
La quantité de liquide nécessaire pour l'administration oculo-nasale dépend du nombre de doses et de la taille des gouttes, mais environ 35 ml pour 1000 doses peuvent être utilisés. Appliquer une goutte dans la narine ou l'œil. S'assurer que la goutte est entièrement résorbée avant de libérer l'oiseau.

Vaccination par nébulisation
Le vaccin doit être préférentiellement reconstitué avec de l'eau propre (dépourvue de désinfectants ou d'antibiotiques) à laquelle 2 % de lait écrémé est ajouté.
Le nombre approprié de flacons doit être ouvert sous l'eau. Le volume de suspension vaccinale doit être suffisant pour assurer une vaccination homogène des oiseaux.
En fonction de l'âge des poulets vaccinés et du type d'élevage, retenir 250 à 500 ml d'eau pour 1000 doses.
La suspension vaccinale doit être pulvérisée de façon homogène sur le nombre correct de poulets, à une distance de 30-40 cm à l'aide d'un nébulisateur ordinaire, de préférence, lorsque les poulets sont rassemblés sous un éclairage réduit. Le nébulisateur doit être exempt de sédiments, de corrosion et de traces de désinfectants et, idéalement, devrait être réservé pour la vaccination.
Si nécessaire, réduire la ventilation pour réduire une perte en nébulisation.

Pour les poules futures pondeuses et reproductrices : voir la rubrique "Indications d'utilisation, spécifiant les espèces cibles".

Composition qualitative et quantitative Principes actifs et excipients à effets notoires :

Virus atténué de la rhinotrachéite aviaire (pneumovirus aviaire), souche 11/94 ..... au minimum 101,5 TCID50, au maximum 103,7 TCID50

Excipient QSP ..... 1 dose

Principes actifs / Molécule :

Rhinotrachéite aviaire, QSP

Forme pharmaceutique :

Lyophilisat

Inscription au tableau des substances vénéneuses (Liste I / II). Classement du médicament en matière de délivrance :

A ne délivrer que sur ordonnance devant être conservée pendant au moins 5 ans.
Accessible aux groupements agréés pour la production avicole.

Temps d'attente :

Zéro jour.

 

Propriétés

Propriétés pharmacologiques :

Le vaccin contient la souche 11/94 du virus de la rhinotrachéite aviaire, sous-type B, vivante et atténuée. Après administration, le vaccin entraîne chez le poulet une immunisation active contre le virus de la rhinotrachéite.
Les caractéristiques de culture de la souche vaccinale sur fibroblastes embryonnaires de poule permettent une différenciation des souches virales sauvages. Des résultats d'identification peuvent être obtenus de laboratoires spécialisés.

Mise en garde à l'utilisation

Contre-indications

Aucune.

Mises en gardes particulières à chaque espèce cible

Aucune.

 

Effets indésirables (fréquence et gravité)

Chez un pourcentage faible de parquets (moins de 10 %), la vaccination peut entraîner de légers écoulements nasaux ou de la toux chez quelques oiseaux entre 2 et 7 jours après l'administration et pour une durée de 1 à 2 jours.

Précautions particulières d'emploi

Précautions particulières d’emploi chez les animaux

Ne vacciner que les animaux en bonne santé.
Afin de limiter la circulation du virus vaccinal, tous les oiseaux d'un même site doivent être correctement vaccinés et de préférence au même moment.
La souche vaccinale peut diffuser à d'autres espèces susceptibles d'être en contact. Il a été démontré que cette diffusion a un impact négligeable sur les dindes qui constituent avec les poules les espèces les plus sensibles au pneumovirus aviaire.

Précautions particulières à prendre par la personne qui administre le médicament vétérinaire aux animaux

Sans objet.

Autres précautions

Aucune.

Utilisation en cas de gravidité et de lactation ou de ponte

Ce produit ne doit pas être utilisé en cours de ponte ou dans les 4 semaines précédant la ponte.

Surdosage (symptômes, conduite d’urgences, antidotes)

L'administration de 10 fois la dose maximale suivant les voies d'administration indiquées n'a entraîné aucun effet sur l'espèce cible autres que ceux décrits dans la rubrique "Effets indésirables (fréquence et gravité)".

Précautions pharmacologiques

Interactions médicamenteuses et autres formes d’interactions

Des données sont disponibles sur l'innocuité et l'efficacité de ce vaccin et démontrent que ce vaccin peut être administré le même jour, mais non mélangé, avec les vaccins contre la bronchite infectieuse contenant la souche H120, des vaccins contre la maladie de Newcastle contenant la souche clone 30 ou C2 et des vaccins contre la bronchite infectieuse contenant la souche BiMA5 utilisé à 1 jour (l'efficacité de la valence bronchite infectieuse n'a pas été démontrée).
Le vaccin vivant d'INTERVET contre la maladie de Gumboro (bursite infectieuse) contenant la souche D78 peut être administré 7 jours après administration de la spécialité.
Aucune information n'est disponible sur l'innocuité et l'efficacité de ce vaccin quand il est utilisé avec d'autres médicaments vétérinaires, excepté les vaccins mentionnés ci-dessus.
La décision d'utiliser ce vaccin avant ou après d'autres médicaments vétérinaires doit être prise au cas par cas.

Incompatibilités

Ne pas administrer avec d'autres médicaments vétérinaires.

Conservation

Durée de conservation

2 ans.
Après reconstitution : 2 heures.

Précautions particulières de conservation selon pertinence

Conserver à une température comprise entre +2°C et +8°C.
Ne pas congeler.
Maintenir le conditionnement primaire dans l'emballage extérieur, à l'abri de la lumière.

Précautions particulières à prendre lors de l’élimination de médicaments non utilisés ou de déchets dérivés de l’utilisation de ces médicaments

Les conditionnements vides et tout reliquat de produit doivent être éliminés suivant les pratiques en vigueur régies par la réglementation sur les déchets.

Titulaire de l’autorisation de mise sur le marché / exploitant

Titulaire de l’AMM :

Titulaire de l'AMM :
INTERVET INTERNATIONAL BV
Wim de Körverstraat 35
5831 AN BOXMEER 4
PAYS-BAS

Exploitant :
INTERVET
Rue Olivier de Serres
BP 17144
49071 BEAUCOUZE cedex

Exploitant :

MSD Santé Animale
Rue Olivier de Serres
B.P. 17144
49071 BEAUCOUZE CEDEX
Tél : 02.41.22.83.83
Fax : 02.41.22.83.00

TOUS LES PRODUITS SITE INTERNET

Numéro d’autorisation de mise sur le marché et date de première autorisation

FR/V/5254932 2/2004 - 17/06/2004

Présentations

Boîte de 1 flacon de 5000 doses
GTIN : 08713184057334
Boîte de 10 flacons de 1000 doses
GTIN : 08713184057372

Classification ATC Vet

QI01AD01