Espèces cibles

Chiens.

Indications d’utilisation

Chez les chiens, immunisation active destinée à la :
- prévention de la mortalité et les signes cliniques causés par le virus de la maladie de Carré.
- prévention de la mortalité et les signes cliniques liés à l’hépatite canine contagieuse.
- réduction des signes cliniques et de l’excrétion virale lors de l’affection respiratoire due à l’adénovirus canin de type 2.
- prévention de la mortalité, des signes cliniques ainsi que de l’excrétion virale liés au parvovirus canin.
- réduction des signes cliniques et de l’excrétion virale liés au virus parainfluenza canin.

Mise en place de l'immunité :
- 1 semaine pour la maladie de Carré, démontrée par épreuve virulente.
- 1 semaine pour la parvovirose, démontrée par suivi sérologique et mise en évidence d'un titre protecteur.
- 1 semaine pour l'hépatite contagieuse et l'affection respiratoire due à l'adénovirus canin de type 2, démontrée par épreuve virulente.
- 4 semaines pour le virus parainfluenza canin, démontrée par épreuve virulente.

Durée d'immunité :
- 3 ans pour l'hépatite contagieuse et la parvovirose, démontrée par épreuve virulente.
- 3 ans pour la maladie de Carré et l'affection respiratoire due à l'adénovirus canin de type 2, démontrée par épreuve virulente.
- 6 mois pour les affections respiratoires dues au virus parainfluenza canin, démontrée par épreuve virulente.


Administration

Voie d'administration :

voie sous-cutanée.

Posologie :

Reconstituer le vaccin avec le solvant NOBIVAC® SOLVANT Canins–Félins.

Administrer une dose de 1 ml, par voie sous cutanée.

- Primovaccination
. chiots de moins de 12 semaines :
1re injection à partir de la 8e semaine d'âge.
2e injection 3 à 4 semaines plus tard, mais pas avant la 12e semaine d'âge.
- chiots de plus de 12 semaines et adultes : une injection.

- Rappel
. tous les 3 ans pour l'hépatite contagieuse, l'affection respiratoire due à l'adénovirus canin de type 2, la parvovirose et la maladie de Carré.
. tous les 6 mois pour les affections respiratoires dues au virus parainfluenza canin.

Composition qualitative et quantitative Principes actifs et excipients à effets notoires :

Une dose de 1 ml contient :
Substances actives :
Virus de la maladie de Carré atténué, souche Onderstepoort ..... au minimum 104 DICT50*
Adénovirus canin (CAV2) atténué, souche Manhattan ..... au minimum 104 DICT50*
Parvovirus canin atténué, souche INT154 ..... au minimum 107 DICT50*
Virus parainfluenza canin atténué, souche Cornell Hull ..... au minimum 105,5 DICT50*

* DICT50 : dose infectant 50% d'une culture tissulaire.

Principes actifs / Molécule :

Parvovirose canine, Maladie de Carré, Hépatite/maladie de Rubarth (CAV-1), Trachéobronchite infectieuse canine (TBIC) (CPIV: parainfluenza canin), T15, Laryngotrachéite infectieuse canine (CAV2)

Forme pharmaceutique :

Lyophilisat

Inscription au tableau des substances vénéneuses (Liste I / II). Classement du médicament en matière de délivrance :

À ne délivrer que sur ordonnance.

Temps d'attente :

Sans objet.

 

Propriétés

Propriétés pharmacologiques :

Chez les chiens, la vaccination induit une immunisation active contre la maladie de Carré, l'hépatite contagieuse due à l'adénovirus canin de type 1, la parvovirose et les affections respiratoires dues à l'adénovirus canin de type 2 et au virus parainfluenza canin, démontrée par épreuve virulente et par la présence d'anticorps.

Mise en garde à l'utilisation

Contre-indications

Aucune.

Mises en gardes particulières à chaque espèce cible

Aucune.

 

Effets indésirables (fréquence et gravité)

Dans de rares cas, une réaction d'hypersensibilité de type anaphylactique caractérisée par un œdème facial limité a pu être observée après la vaccination. Dans une partie de ces cas, des réactions anaphylactiques graves sont susceptibles d'induire des symptômes plus graves, pouvant aller jusqu'à la mort de l'animal.
Un œdème diffus localisé et transitoire peut survenir au point d'injection.

Précautions particulières d'emploi

Précautions particulières d’emploi chez les animaux

Ne vacciner que des chiens en bonne santé et préalablement déparasités.

Précautions particulières à prendre par la personne qui administre le médicament vétérinaire aux animaux

Utiliser un matériel d'injection stérile et respecter les conditions habituelles d'asepsie.

Autres précautions

Aucune.

Utilisation en cas de gravidité et de lactation ou de ponte

L'innocuité de la vaccination a été démontrée chez les femelles gestantes.

Surdosage (symptômes, conduite d’urgences, antidotes)

Aucun effet indésirable autre que ceux mentionnés à la rubrique "Effets indésirables (fréquence et gravité)" n'a été observé après injection de 10 fois la dose.

Précautions pharmacologiques

Interactions médicamenteuses et autres formes d’interactions

Le vaccin peut être mélangé au cours de la même séance de vaccination avec les vaccins suivants d’INTERVET destinés aux chiens : NOBIVAC® LEPTO, NOBIVAC® RAGE. Par conséquent, il est recommandé de ne pas administrer d’autres vaccins que ceux-ci au cours de la séance de vaccination.

Des données d'innocuité et d'efficacité (excretion virale) sont disponibles démontrant que ce vaccin peut être mélangé et administré avec les vaccins inactivés de la gamme NOBIVAC® contre la leptospirose canine due à tous ou à certains des sérovars suivants : L. interrogans sérogroupe Canicola sérovar Canicola, L. interrogans sérogroupe Icterohaemorrhagiae sérovar Copenhageni, L. interrogans sérogroupe Australis sérovar Bratislava, et L. kirschneri sérogroupe Grippotyphosa sérovar Bananal/Liangguang.

L'étiquetage des vaccins NOBIVAC® concernés devra être consulté avant administration du produit mélangé. Lorsqu'il est mélangé avec des vaccins NOBIVAC® contre la leptospirose canine lors du rappel annuel, il a été établi qu'il n'y a pas d'interférence avec la réponse anamnestique induite par le composant du virus parainfluenza canin.

Après administration avec l'un des vaccins contre la leptospirose, une augmentation légère et transitoire de la température corporelle (supérieure ou égale à 1°C) peut survenir durant quelques jours après la vaccination, avec certains chiots présentant une baisse de l'activité et/ou une réduction de l'appétit. Un petit œdème transitoire (supérieur ou égal à 4 cm), qui peut occasionnellement être ferme et douloureux à la palpation, peut être observé au point d'injection. De tels œdèmes auront disparu ou auront nettement diminué dans les 14 jours suivant la vaccination.

Après administration mélangée d'un surdosage de NOBIVAC® CHPPI et d'un surdosage des vaccins contre la leptospirose de la gamme NOBIVAC®, des réactions locales transitoires telles que des œdèmes diffus à fermes d'un diamètre de 1 à 5 cm peuvent être observées, ne persistant généralement pas plus de 5 semaines, toutefois certaines peuvent mettre un peu plus longtemps à disparaitre totalement.

Lorsque NOBIVAC® CHPPI est utilisé avec un des vaccins de la gamme NOBIVAC® mentionnés ci-dessus, l'âge minimum de vaccination pour chaque vaccin doit être pris en compte afin qu'au moment de la vaccination, les chiens aient l'âge ou soient plus âgés que l'âge minimum de vaccination le plus élevé de chaque vaccin.

Aucune information n'est disponible concernant l'innocuité et l'efficacité de ce vaccin lorsqu'il est utilisé avec un autre médicament vétérinaire, excepté ceux mentionnés ci-dessus. Par conséquent, la décision d'utiliser ce vaccin avant ou après un autre médicament vétérinaire doit être prise au cas par cas.

Incompatibilités

Ne pas mélanger avec d’autres médicaments excepté avec le solvant NOBIVAC® SOLVANT Canins–Félins et les vaccins NOBIVAC® mentionnés à la rubrique "Interactions médicamenteuses et autres formes d'interactions" (lorsque ces produits sont autorisés).

Conservation

Durée de conservation

2 ans.
Après reconstitution : à utiliser immédiatement.

Précautions particulières de conservation selon pertinence

Conserver à une température comprise entre +2°C et +8°C et à l'abri de la lumière.
Tenir hors de la portée et de la vue des enfants.

Précautions particulières à prendre lors de l’élimination de médicaments non utilisés ou de déchets dérivés de l’utilisation de ces médicaments

Les conditionnements vides et tout reliquat de produit doivent être éliminés suivant les pratiques en vigueur régies par la réglementation sur les déchets.

Titulaire de l’autorisation de mise sur le marché / exploitant

Titulaire de l’AMM :

INTERVET
Rue Olivier de Serres
BP 17144
49071 BEAUCOUZÉ cedex

Exploitant :

MSD Santé Animale
Rue Olivier de Serres
B.P. 17144
49071 BEAUCOUZE CEDEX
Tél : 02.41.22.83.83
Fax : 02.41.22.83.00

TOUS LES PRODUITS SITE INTERNET

Numéro d’autorisation de mise sur le marché et date de première autorisation

FR/V/8830873 3/2005 - 11/02/2005

Présentations

Boîte de 10 flacons de 1 dose de 1 ml
GTIN : 08713184057426
Boîte de 50 flacons de 1 dose de 1 ml
GTIN : 08713184057433
Boîte plastique de 10 flacons de 1 dose de 1 ml
GTIN :
Boîte plastique de 50 flacons de 1 dose de 1 ml
GTIN :

Classification ATC Vet

QI07AD04