PARACOX®-8 SUSPENSION POUR SUSPENSION ORALE POUR POULETS

Suspension - Eimeria maxima CP, Gomme xanthane, Acide carminique

Mise à jour le 13 août 2018

Indications d’utilisation

Eau de boisson

Chez les poussins âgés de 5 à 9 jours, destinés à vivre plus de 10 semaines (reproducteurs, poulettes/pondeuses, poulets label, ...) :

-  Immunisation active contre les coccidioses provoquées par  E.  acervulina, E. brunetti, E. maxima, E. mitis, E. necatrix, E. praecox et E. tenella.

Pulvérisation au couvoir

- Immunisation active des poussins contre les coccidioses provoquées par Eimeria acervulina, E. brunetti, E. maxima, E.mitis, E. necatrix, E. praecox et E. tenella :

- afin de réduire l’infection (excrétion des oocystes) avec une mise en place de l’immunité de 21 jours pour toutes les souches, excepté E. mitis ;

- afin de réduire la perte de poids avec une mise en place de l’immunité de 21 jours pour toutes les souches, excepté E. maxima.

Durée de l’immunité : au moins 10 semaines pour toutes les souches.

Administration

Voie d'administration :

Administration orale par pulvérisation au couvoir ou administration dans l'eau de boisson

Posologie :

Administration orale aux poussins âgés de 1 jour par pulvérisation au couvoir ou, administration dans l’eau de boisson, entre 5 et  9 jours d’âge.

 

Administration dans l’eau de boisson

 

0,1 mL par poussin par voie orale dans l’eau de boisson.

 

- lorsque tous les abreuvoirs du bâtiment sont des modèles en cloche de même taille, la quantité (en mL) de vaccin à administrer dans chaque abreuvoir est calculée suivant la formule ci-après :

 

nombre total de poussins par bâtiment (ou parquet)

---------------------------------------------------------------------------  x 0,1

nombre total d’abreuvoirs par bâtiment (ou parquet)

 

- lorsque les abreuvoirs sont de formats hétérogènes, il est préférable de mélanger extemporanément dans un ou des arrosoirs 5 mL d’eau et 0,1 mL de vaccin par oiseau, sans dépasser cette dilution, et de répartir la suspension vaccinale dans les abreuvoirs vides.

 

Administration par pulvérisation au couvoir

Le vaccin doit être délivré en utilisant un volume par dose de 0,21 mL de vaccin dilué par oiseau dans un appareil de pulvérisation. Déterminer le volume délivré pour 100 oiseaux par l’appareil de pulvérisation. Multiplier ce volume par 50 pour obtenir le volume total de dilution du vaccin pour 5000 doses (ou par 10 pour 1000 doses). Ainsi, pour la préparation de 5000 doses de vaccin dilué, un total de 0,21 x 5000 = 1050 mL de vaccin dilué sont nécessaires et répartis entre le vaccin, le solvant et l’eau, comme ci-après :

 

  1. 500 mL de vaccin Paracox-8 (1 sachet)
  2. 500 mL de solvant (1 flacon)
  3. Remplir avec de l’eau jusqu’à 1050 mL.

 

Le solvant contient un agent colorant rouge et de la gomme xanthane, tous deux pour une meilleure prise d’aliment.

L’eau utilisée pour la dilution du vaccin doit être fraîche, froide et exempte de pollution. Prendre un récipient propre pour la préparation du vaccin, ajouter le solvant ainsi que le volume d’eau calculé dans le récipient et mélanger le solvant et l’eau jusqu’à obtention d’une solution uniforme.

Secouer et masser vigoureusement le sachet de 5000 doses (ou 1000 doses) de Paracox-8 pendant 30 secondes pour assurer une bonne remise en suspension des oocystes. Ajouter la totalité du sachet au solvant et à l’eau et mélanger soigneusement. Ajouter le vaccin dilué dans le réservoir de l’appareil de pulvérisation et pulvériser régulièrement sur les oiseaux. S’assurer que la pulvérisation a bien couvert toute la surface de l’intérieur de la caisse contenant les oiseaux. Laisser les oiseaux dans la boîte pendant au moins 30 minutes, dans une zone bien éclairée, pour leur laisser le temps de se nettoyer.

 

Composition qualitative et quantitative Principes actifs et excipients à effets notoires :

Suspension :

Une dose de 0,1 mL de vaccin  contient le nombre suivant d’oocystes sporulés vivants dérivés de huit lignes précoces de coccidies :

Substance(s) active(s) :

Eimeria acervulina HP ..... 500 par dose (*)

Eimeria brunetti HP ..... 100 par dose (*)

Eimeria maxima CP ..... 200 par dose (*)

Eimeria maxima MFP ..... 100 par dose (*)

Eimeria mitis HP ..... 1000 par dose (*)

Eimeria necatrix HP ..... 500 par dose (*)

Eimeria praecox HP ..... 100 par dose (*)

Eimeria tenella HP ..... 500 par dose (*)

(*)  Selon la procédure de comptage in vitro du fabricant au moment de la formulation et de la libération.

Solvant :

Un mL de solvant pour pulvérisation au couvoir contient :

Excipient(s) :

Gomme xanthane (E415) ..... 12,6 mg

Acide carminique (colorant rouge E120) ..... 21,0 µL

Principes actifs / Molécule :

Eimeria maxima CP, Gomme xanthane, Acide carminique

Forme pharmaceutique :

Suspension

Inscription au tableau des substances vénéneuses (Liste I / II). Classement du médicament en matière de délivrance :

Usage vétérinaire

À ne délivrer que sur ordonnance devant être conservée pendant au moins 5 ans.

Temps d'attente :

Sans objet.

 

Propriétés

Propriétés pharmacologiques :

Groupe pharmacothérapeutique : immunologiques pour oiseaux, volailles domestiques, vaccins antiparasitaires vivants, coccidies.

PARACOX®-8 est un vaccin vivant atténué constitué de 8 souches différentes d’Eimeria responsables des principales coccidioses aviaires.

Mise en garde à l'utilisation

Contre-indications

Ne pas administrer lorsque le bâtiment n'est pas nettoyé et la litière enlevée entre chaque bande.

Mises en gardes particulières à chaque espèce cible

Vacciner uniquement les animaux en bonne santé.

 

Effets indésirables (fréquence et gravité)

Dans les études de laboratoire, des lésions modérées dues à E. acervulina, E. necatrix et E. tenella (scores lésionnels de + 1 à + 2 en utilisant le système de notation de Johnson et Reid, 1970) ont été fréquemment découvertes chez des oiseaux, 3 à 4 semaines après la vaccination. Des lésions de cette sévérité n’affectent pas les performances des poulets immunisés.

 La fréquence des effets indésirables est définie comme suit :

- très fréquent  (effets indésirables chez plus d’1 animal sur 10 animaux traités)

- fréquent (entre 1 et 10 animaux sur 100 animaux traités)

- peu fréquent (entre 1 et 10 animaux sur 1 000 animaux traités)

- rare (entre 1 et 10 animaux sur 10 000 animaux traités)

- très rare (moins d’un animal sur 10 000 animaux traités, y compris les cas isolés).

Précautions particulières d'emploi

Précautions particulières d’emploi chez les animaux

L’eau et les aliments administrés aux poussins avant, pendant et après vaccination, ne doivent contenir aucun agent anticoccidien ou substance pourvue d’une activité anticoccidienne.

Tout le matériel utilisé pour l’administration du vaccin doit être nettoyé avant emploi selon les pratiques habituelles d’hygiène en élevage avicole : démontage, nettoyage et désinfection des seringues d’une part, et des abreuvoirs d’autre part se terminant par un rinçage à l’eau potable.

Ne pas administrer dans des abreuvoirs secs.

Les oiseaux doivent être en bonne santé et élevés au sol (sur litière). Pour assurer une immunité de longue durée, il est nécessaire que l’immunité produite par le médicament, soit relancée par un contact naturel des oiseaux avec les coccidies de leur environnement. Toute ingestion d’aliments ayant une activité anticoccidienne, à tout moment après la vaccination, peut raccourcir la durée de l’immunité. Ceci est particulièrement important dans les 4 semaines suivant la vaccination.

Un nettoyage soigneux des bâtiments entre chaque bande d’oiseaux limite le nombre de coccidies persistantes dans les locaux et réduit les risques d’une atteinte de coccidiose précoce avant le développement de l’immunité.

Précautions particulières à prendre par la personne qui administre le médicament vétérinaire aux animaux

Administration dans l’eau de boisson :

Les sujets doivent être assoiffés par une suppression de l’eau de boisson pendant environ 1 à 2 heures avant la vaccination.

Le sachet de vaccin doit être soigneusement homogénéisé, avant emploi, par une manipulation vigoureuse sans être brutale.

Le médicament contient de la gomme xanthane qui permet le maintien de la suspension d’oocystes dans l’eau à condition que le vaccin soit administré dans chaque abreuvoir à l’aide d’une seringue automatique équipée de la canule jointe au conditionnement. La seringue doit être tenue de manière à ce qu’elle fasse un angle oblique avec la surface de l’eau et être agitée pendant la propulsion du vaccin pour en accentuer la répartition.

Le vaccin ne doit pas être administré dans un réservoir volumineux (en bout de bâtiment par exemple). Il doit être réparti dans les abreuvoirs eux-mêmes.

Administration par pulvérisation au couvoir :

Le vaccin doit être dilué à l’aide du solvant « Solvant pour pulvérisation au couvoir ».

Se laver les mains immédiatement après utilisation.

Les opérateurs doivent être équipés de masques et de protections oculaires pendant la pulvérisation du vaccin.

 

Autres précautions

Aucune.

Utilisation en cas de gravidité et de lactation ou de ponte

Sans objet.

Surdosage (symptômes, conduite d’urgences, antidotes)

Des surdosages importants (10 fois la dose normale d’emploi ou plus) peuvent conduire à une réduction temporaire du Gain Moyen Quotidien (GMQ).

Précautions pharmacologiques

Interactions médicamenteuses et autres formes d’interactions

Cf. rubrique « Précautions particulières d’emploi chez l’animal ».

Aucune information n’est disponible sur l’innocuité et l’efficacité de ce vaccin quand il est utilisé avec d’autres médicaments vétérinaires. La décision d’utiliser ce vaccin avant ou après d’autres médicaments vétérinaires devra donc être évaluée au cas par cas.

Incompatibilités

Aucune connue.

Ne pas mélanger avec d’autres médicaments vétérinaires, à l’exception du solvant fourni pour l’administration par pulvérisation au couvoir.

Conservation

Durée de conservation

- Paracox®-8

Durée de conservation du médicament vétérinaire tel que conditionné pour la vente : 28 semaines.

Durée de conservation après dilution conforme aux instructions : 4 heures.

- Solvant pour pulvérisation au couvoir

Durée de conservation tel que conditionné pour la vente : 2 ans.

Précautions particulières de conservation selon pertinence

Paracox®-8 :

Conserver et transporter réfrigéré entre + 2°C et + 8°C.

Protéger de la lumière.

Ne pas congeler.

Les sachets entamés doivent être éliminés dans les 24 heures suivant leur utilisation.

 

- Solvant pour pulvérisation au couvoir

Conserver entre + 2°C et + 25°C.

Précautions particulières à prendre lors de l’élimination de médicaments non utilisés ou de déchets dérivés de l’utilisation de ces médicaments

Tous médicaments vétérinaires non utilisés ou déchets dérivés de ces médicaments doivent être éliminés conformément aux exigences locales.

Titulaire de l’autorisation de mise sur le marché / exploitant

Titulaire de l’AMM :

INTERVET
Rue Olivier de Serres
49071 BEAUCOUZE cedex

Exploitant :

MSD Santé Animale
Rue Olivier de Serres
B.P. 17144
49071 BEAUCOUZE CEDEX
Tél : 02.41.22.83.83
Fax : 02.41.22.83.00

TOUS LES PRODUITS SITE INTERNET

Numéro d’autorisation de mise sur le marché et date de première autorisation

FR/V/0067423 0/1996 - 22/01/1996

Présentations

Boîte de 1 sachet de 1000 doses et de 1 canule métallique avec un cône luer
GTIN : 05017363057041
Boîte de 1 sachet de 5000 doses et de 1 canule métallique avec un cône luer
GTIN : 05017363057973

Classification ATC Vet

QI01AN01