PORCEPTAL® 4 µg/ml Solution injectable pour porcs

Solution - Alcool benzylique, Buséréline, Substance active

Mise à jour le 20 novembre 2018

Espèces cibles

Porcins (cochettes et truies).

Indications d’utilisation

Induction de l'ovulation après synchronisation de l'oestrus par sevrage (truies) ou par administration d'un progestagène (cochettes) à utiliser dans le cadre d'une insémination artificielle unique à un moment prédéterminé.

Administration

Voie d'administration :

Voie intramusculaire ou sous-cutanée.

Posologie :

Administrer une injection unique de 2,5 ml (10 µg de buséréline) par animal, par voie intramusculaire ou sous-cutanée.

Ne pas perforer le bouchon plus de 12 fois.
Pour traiter un nombre important d'animaux, utiliser une aiguille de ponction adéquate ou une seringue doseuse automatique afin d'éviter une perforation excessive du bouchon.

Le calendrier d'insémination artificielle chez les porcs est le suivant :
- Cochettes
Administrer 2,5 ml de solution 115 à 120 heures après la fin du traitement de synchronisation avec un progestagène.
Une seule insémination artificielle doit être réalisée 30 à 33 heures après l'administration du produit.
- Truies
Administrer 2,5 ml de solution 83 à 89 heures après le sevrage.
Une seule insémination artificielle doit être réalisée 30 à 33 heures après l'administration du produit.

Dans certains cas individuels, il est possible que l'œstrus ne survienne pas 30 à 33 heures après l'administration du médicament. L'insémination devra alors être réalisée plus tard, à l'apparition des signes d'œstrus.

Composition qualitative et quantitative Principes actifs et excipients à effets notoires :

Un mL contient :
- Substance active :
Buséréline (sf d'acétate) ..... 4 µg (soit 4,2 µg d'acétate de buséréline)
- Excipient(s) :
Alcool benzylique (E1519) ..... 20 mg

Principes actifs / Molécule :

Alcool benzylique, Buséréline, Substance active

Forme pharmaceutique :

Solution

Inscription au tableau des substances vénéneuses (Liste I / II). Classement du médicament en matière de délivrance :

Liste I.
À ne délivrer que sur ordonnance devant être conservée pendant au moins 5 ans.
Usage vétérinaire.
Respecter les doses prescrites.

Temps d'attente :

Viande et abats : zéro jour.

 

Propriétés

Propriétés pharmacodynamiques :

La buséréline est une hormone peptidique synthétique analogue de la gonadoréline naturelle (GnRH).
La buséréline stimule la libération par l'hypophyse antérieure des hormones lutéinisante (LH) et folliculo-stimulante (FSH) dans le sang. L'administration d'une dose plus élevée que la dose recommandée ne génère pas de concentrations de LH et de FSH supérieures.

Propriétés pharmacocinétiques :

Après administration parentérale, la buséréline est rapidement absorbée et éliminée, principalement dans les urines. Le métabolisme intervient au niveau hépatique, rénal et hypophysaire. Tous les métabolites sont des petits peptides inactifs.
Le pic de LH survient rapidement après l'injection.

Mise en garde à l'utilisation

Contre-indications

Aucune.

Mises en gardes particulières à chaque espèce cible

La buséréline est administrée après synchronisation de l'œstrus.
Chez les cochettes, la buséréline est administrée après un traitement progestatif. Elle induit une synchronisation de l'œstrus chez les animaux traités, à condition que le traitement progestatif prenne fin simultanément dans un groupe de cochettes.
Chez les truies, la synchronisation de l'œstrus se fait naturellement par sevrage. L'insémination peut être réalisée 30 à 33 heures après l'injection de buséréline.
Lors de l'utilisation de ce produit, il conviendra de vérifier les signes d'œstrus chez les animaux au moment de l'insémination artificielle. Par conséquent, la présence du verrat est recommandée.

Il peut arriver qu'un bilan énergétique négatif pendant la lactation soit associé à une mobilisation des réserves corporelles avec une baisse importante de l'épaisseur du lard dorsal (plus de 30 % environ). L'œstrus et l'ovulation peuvent être retardés chez ces animaux, et ils devront être gérés au cas par cas.

 

Effets indésirables (fréquence et gravité)

Non connu.

Précautions particulières d'emploi

Précautions particulières d’emploi chez les animaux

Chez les truies et les cochettes sexuellement matures, l'utilisation du produit en dehors des protocoles recommandés peut entraîner la formation de kystes folliculaires pouvant nuire à la fertilité et à la prolificité. Les progestagènes et la buséréline ne peuvent être utilisés que chez des animaux en bonne santé. Le recours à une technique aseptique est recommandé.

Précautions particulières à prendre par la personne qui administre le médicament vétérinaire aux animaux

En raison des effets hormonaux de la buséréline pendant la grossesse, les femmes enceintes, ou susceptibles de l'être, ne doivent pas manipuler le produit. Les femmes en âge de procréer doivent administrer le produit avec précaution.
Éviter tout contact avec les yeux et la peau.
En cas de contact accidentel, rincer minutieusement avec de l'eau.
En cas de contact cutané avec le produit, laver immédiatement la zone exposée avec du savon et de l'eau, car les analogues de la GnRH peuvent être absorbés par la peau. Se laver les mains après utilisation.
En cas d'auto-injection accidentelle, demandez immédiatement conseil à un médecin et montrez-lui la notice ou l'étiquette.
Ne pas manger, boire ou fumer pendant la manipulation du produit.

Autres précautions

Aucune.

Utilisation en cas de gravidité et de lactation ou de ponte

Le produit n'est pas indiqué chez les truies gestantes et allaitantes.

Surdosage (symptômes, conduite d’urgences, antidotes)

Même en cas de surdosage, des signes de toxicité sont improbables, étant donné que la buséréline montre une faible toxicité.

Précautions pharmacologiques

Interactions médicamenteuses et autres formes d’interactions

Aucune connue.

Incompatibilités

En l'absence d'études de compatibilité, ce médicament vétérinaire ne doit pas être mélangé avec d'autres médicaments vétérinaires.

Conservation

Durée de conservation

Durée de conservation du médicament vétérinaire tel que conditionné pour la vente : 2 ans.
Durée de conservation après première ouverture du conditionnement primaire : 28 jours.

Précautions particulières de conservation selon pertinence

À conserver au réfrigérateur (entre +2°C et +8°C).
Conserver le flacon dans l'emballage extérieur pour le protéger de la lumière.

Précautions particulières à prendre lors de l’élimination de médicaments non utilisés ou de déchets dérivés de l’utilisation de ces médicaments

Les conditionnements vides et tout reliquat de produit doivent être éliminés suivant les pratiques en vigueur régies par la réglementation sur les déchets.

Titulaire de l’autorisation de mise sur le marché / exploitant

Titulaire de l’AMM :

Titulaire de l'AMM :
INTERVET International
Wim de Korverstraat 35
5831 AN BOXMEER
PAYS-BAS

Distributeur :
INTERVET
Rue Olivier de Serres
Angers Technopole
49071 BEAUCOUZE

Exploitant :

MSD Santé Animale
Rue Olivier de Serres
B.P. 17144
49071 BEAUCOUZE CEDEX
Tél : 02.41.22.83.83
Fax : 02.41.22.83.00

TOUS LES PRODUITS SITE INTERNET

Numéro d’autorisation de mise sur le marché et date de première autorisation

FR/V/1149704 4/2013 - 16/10/2013

Présentations

Boîte de 10 flacons de 2,5 ml
GTIN : 08713184130075
Boîte de 1 flacon de 50 ml
GTIN : 08713184130501

Classification ATC Vet

QH01CA90