ALIZINE®

Solution - Aglépristone

Mise à jour le 20 avril 2020

Espèces cibles

Chiennes.

Indications d’utilisation

Chez les chiennes gestantes :
- avortement provoqué entre 0 et 45 jours après la saillie.

Administration

Voie d'administration :

Voie sous-cutanée.

Posologie :

10 mg d'aglépristone par kg de poids corporel et par jour, soit 0,33 ml de solution par kg de poids corporel et par jour, en deux injections à 24 heures d'intervalle.

Injecter uniquement par voie sous-cutanée dans le cou.
Après chaque administration, il est conseillé de masser légèrement la zone d'injection.

Composition qualitative et quantitative Principes actifs et excipients à effets notoires :

Un mL contient :
- Substance active :
Aglépristone ..... 30 mg

Principes actifs / Molécule :

Aglépristone

Forme pharmaceutique :

Solution

Inscription au tableau des substances vénéneuses (Liste I / II). Classement du médicament en matière de délivrance :

Délivrance interdite au public.
Administration réservée exclusivement aux vétérinaires.
Usage vétérinaire.
Respecter les doses prescrites.

Temps d'attente :

Sans objet.

 

Propriétés

Propriétés pharmacodynamiques :

L'aglépristone est un stéroïde de synthèse à action antiprogestative par compétition avec la progestérone au niveau de ses récepteurs.
In vitro, elle montre une affinité 3 fois supérieure à celle de la progestérone pour le récepteur progestagène préparé à partir d'utérus de chienne et respectivement 3,8 fois et 9 fois supérieure chez la lapine et la chatte.
In vivo, chez la rate gestante, une dose de 10 mg/kg par voie sous-cutanée induit l'avortement chez tous les animaux traités.

Propriétés pharmacocinétiques :

Chez la chienne non gestante, après deux injections de 10 mg/kg/j espacées de 24 heures, la concentration maximale (environ 61 ng/mL) est atteinte après 2,5 jours. Le temps moyen de résidence est d'environ 6 jours ; ce délai inclut le temps d'absorption moyen à partir du site d'injection.
Après administration d'une dose unique de 10 mg/kg/j, chez la chienne non gestante, 60 % de la dose administrée est excrétée pendant les 10 premiers jours et environ 80 % en 24 jours ; l'excrétion se fait essentiellement par les fèces (environ 90 %).

Mise en garde à l'utilisation

Contre-indications

Non connues.

Mises en gardes particulières à chaque espèce cible

Sur des chiennes en période de gestation confirmée, un avortement partiel peut être constaté dans environ 5 % des cas.
Un examen clinique de contrôle est toujours recommandé afin de confirmer la vacuité utérine. Celui-ci sera réalisé 10 jours après l'administration de la spécialité et au moins 30 jours après la saillie.

 

Effets indésirables (fréquence et gravité)

L'administration de la spécialité est susceptible d'induire une manifestation fugace de douleur lors de l'injection.
Une réaction inflammatoire locale au site d'injection, indolore et toujours réversible, peut être également observée.
La sévérité des réactions observées est liée au volume injecté.
Chez les chiennes traitées tardivement, après 20-30 jours de gestation, l'avortement s'accompagne des manifestations physiologiques de la mise-bas : expulsion fœtale, légère anorexie et congestion mammaire.
Après un avortement provoqué par la spécialité, un retour en chaleurs plus précoce est fréquemment observé (l'intervalle chaleurs-chaleurs est raccourci de 1 à 3 mois).
Dans de rares cas, dans les 24 heures qui suivent l'injection d'aglépristone, des signes cardiorespiratoires (choc, œdème pulmonaire, bradycardie, dyspnée...) associés ou non à des signes systémiques (hypersalivation, vomissements, pâleur...) ou des signes nerveux (prostration, ataxie, dyspnée...) ont été observés.

Précautions particulières d'emploi

Précautions particulières d’emploi chez les animaux

Si le volume à injecter est supérieur à 5 mL, effectuer 2 injections en deux endroits de la peau du cou différents, afin de limiter l'apparition de lésion d'ulcération et de cicatrice.

Précautions particulières à prendre par la personne qui administre le médicament vétérinaire aux animaux

Cette spécialité doit être manipulée et utilisée avec précaution par les femmes enceintes ou susceptibles de l'être.

Autres précautions

Aucune.

Utilisation en cas de gravidité et de lactation ou de ponte

Voir la rubrique "Indications d'utilisation, spécifiant les espèces cibles".

Surdosage (symptômes, conduite d’urgences, antidotes)

Un traitement réalisé par voie sous-cutanée à la dose de 30 mg d'aglépristone par kg et par jour, 2 fois à 24 heures d'intervalle, n'a pas provoqué d'effets secondaires, à l'exception de réactions inflammatoires locales, liées au plus grand volume injecté.
Une ulcération peut apparaître au site d'injection. Cette réaction est liée au volume injecté. Une cicatrice peut persister jusqu'à 3 mois après l'administration.

Précautions pharmacologiques

Interactions médicamenteuses et autres formes d’interactions

Non connues.

Incompatibilités

Aucune.

Conservation

Durée de conservation

3 ans.
Après ouverture : 28 jours.

Précautions particulières de conservation selon pertinence

Conserver à l'abri de la lumière.

Précautions particulières à prendre lors de l’élimination de médicaments non utilisés ou de déchets dérivés de l’utilisation de ces médicaments

Les conditionnements vides et tout reliquat de produit doivent être éliminés suivant les pratiques en vigueur régies par la réglementation sur les déchets.

Titulaire de l’autorisation de mise sur le marché / exploitant

Titulaire de l’AMM :

VIRBAC
1ère avenue 2065 M - LID
06516 CARROS cedex

Exploitant :

VIRBAC France
Espace Azur Mercantour
3e rue LID
06510 CARROS

TOUS LES PRODUITS SITE INTERNET

Numéro d’autorisation de mise sur le marché

FR/V/7942089 3/1996

Date de première autorisation

1996-04-10

Présentations

ALIZINE®  Boîte de 1 flacon verre de 10 mL
GTIN : 03597132101110

Classification ATC Vet

QG03XB90