Espèces cibles

Bovins.

Indications d’utilisation

Chez les bovins, prévention des infestations par les parasites suivants :

- nématodes gastro-intestinaux :
Trichostrongylus spp.
Cooperia spp.
Ostertagia ostertagi (sauf larves inhibées)
Haemonchus spp.
Nematodirus spp.
Bunostomum spp.
Œsophagostomum spp.

- strongles pulmonaires :
Dictyocaulus viviparus

Administration

Voie d'administration :

Voie orale.

Posologie :

Chez les bovins de plus de 100 kg :
18,8 g de lévamisole par animal, en une administration unique, soit 1 dispositif intraruminal par animal administré par voie orale à l'aide d'un applicateur approprié ou à la main.

Prendre soin de disposer le dispositif en arrière de la tubérosité linguale.

Composition qualitative et quantitative Principes actifs et excipients à effets notoires :

Un dispositif intraruminal de 144,3 g contient :
- Substance active :
Lévamisole (sous forme de chlorhydrate) ..... 18,800 g
- Excipient(s) :
Dioxyde de titane (E171) ..... 0,433 g

Principes actifs / Molécule :

Lévamisole, Dioxyde de titane

Forme pharmaceutique :

Dispositif intraruminal

Inscription au tableau des substances vénéneuses (Liste I / II). Classement du médicament en matière de délivrance :

Liste II.
À ne délivrer que sur ordonnance devant être conservée pendant au moins 5 ans.

Temps d'attente :

Viande et abats : 4 mois.

Lait : en l'absence de limites maximales de résidus pour le lait, ne pas utiliser chez les femelles productrices de lait de consommation, en lactation ou en période de tarissement ni chez les génisses gestantes futures productrices de lait de consommation.

 

Propriétés

Propriétés pharmacodynamiques :

Le lévamisole est un nématodicide de la famille des imidazothiazoles. Il correspond à la forme lévogyre du tétramisole.
Du fait de son mode d'action cholinomimétique par fixation sur les récepteurs de l'acétylcholine, il agit au niveau des ganglions nerveux du nématode entraînant ainsi une paralysie à l'origine de la mort du parasite.
Le lévamisole n'a pas d'activité ovicide.

Propriétés pharmacocinétiques :

Après administration orale, une dose initiale de lévamisole d'environ 2 g est libérée dans les 24 heures. La diffusion se poursuit pendant environ 90 jours.
La résorption digestive du lévamisole est rapide, il subit une métabolisation importante au niveau hépatique et est éliminé majoritairement par voie urinaire sous forme de métabolites.

Mise en garde à l'utilisation

Contre-indications

Ne pas utiliser dans le cas où l'on suspecte une résistance au lévamisole.

Mises en gardes particulières à chaque espèce cible

Ne pas utiliser chez les femelles laitières (voir la rubrique "Temps d'attente").

 

Effets indésirables (fréquence et gravité)

Non connus.

Précautions particulières d'emploi

Précautions particulières d’emploi chez les animaux

Des résistances peuvent se développer lors d'une utilisation fréquente et répétée.
Assurer une bonne contention lors de l'administration.

Précautions particulières à prendre par la personne qui administre le médicament vétérinaire aux animaux

Éviter tout contact direct avec la peau.
Bien se laver les mains après utilisation.

Autres précautions

Aucune.

Utilisation en cas de gravidité et de lactation ou de ponte

Aucun effet tératogène n'a été observé avec le lévamisole chez l'animal de laboratoire (souris, rat et lapin).
Aucun effet tératogène ou embryotoxique n'a été rapporté chez les bovins.
La spécialité peut être utilisée chez la femelle pendant la gestation et l'allaitement.

Surdosage (symptômes, conduite d’urgences, antidotes)

En cas de surdosage, les signes observés sont ceux résultant d'une stimulation du système nerveux parasympathique : hypersalivation, vomissements, diarrhée, polypnée et ataxie, tremblements, convulsions.
Les antidotes de choix sont l'atropine ou le glycopyrrolate.

Précautions pharmacologiques

Interactions médicamenteuses et autres formes d’interactions

L'association du produit avec un agent anticholinestérasique, tels que les antiparasitaires externes organophosphorés doit être évitée.

Incompatibilités

Non connues.

Conservation

Durée de conservation

3 ans.

Précautions particulières de conservation selon pertinence

Aucune.

Précautions particulières à prendre lors de l’élimination de médicaments non utilisés ou de déchets dérivés de l’utilisation de ces médicaments

Les conditionnements vides et tout reliquat de produit doivent être éliminés suivant les pratiques en vigueur régies par la réglementation sur les déchets.

Titulaire de l’autorisation de mise sur le marché / exploitant

Titulaire de l’AMM :

VIRBAC
1ère avenue 2065m LID
06516 CARROS - France

Exploitant :

VIRBAC France
Espace Azur Mercantour
3e rue LID
06510 CARROS

TOUS LES PRODUITS SITE INTERNET

Numéro d’autorisation de mise sur le marché

FR/V/2414462 9/1987

Date de première autorisation

1987-02-09

Présentations

CHRONOMINTIC®  Boîte de 6 étuis de 1 dispositif intraruminal
GTIN : 03597132203388

Classification ATC Vet

QP52AE01