Espèces cibles

Porcins et chiens.

Indications d’utilisation

Chez les truies et les chiennes :
- Induction de la tocolyse lors de dilatation insuffisante du col, spasme du col, part languissant.

Administration

Voie d'administration :

Voie intramusculaire ou sous-cutanée.

Posologie :

Administration par voie intramusculaire ou sous-cutanée

- Truie

1 à 2 mg de chlorhydrate de vétrabutine par kg de poids vif correspondant à 2 à 4 mL de solution par truie.

- Chienne

2 à 5 mg de chlorhydrate de vétrabutine par kg de poids corporel correspondant à 0,25 à 1 mL de solution par chienne en fonction de son poids.

- Délai et durée d'action
L'effet apparaît dans les 10 à 20 minutes suivant l'administration et il est possible de renouveler l'injection du produit 1 ou 2 heures après, l'effet de la première injection s'étant estompé.

Composition qualitative et quantitative Principes actifs et excipients à effets notoires :

Un mL contient :
- Substance active :
Vétrabutine (sf de chlorhydrate) ..... 89,58 mg (soit 100 mg de chlorhydrate de vétrabutine)
- Excipient(s) :
Phénol ..... 5,00 mg

Principes actifs / Molécule :

Vétrabutine (sf de chlorhydrate)

Forme pharmaceutique :

Solution

Inscription au tableau des substances vénéneuses (Liste I / II). Classement du médicament en matière de délivrance :

À ne délivrer que sur ordonnance devant être conservée pendant au moins 5 ans.
Usage vétérinaire.

Temps d'attente :

Viande et abats : 3 jours

 

Propriétés

Propriétés pharmacologiques :

Groupe pharmacothérapeutique : sympathomimétiques, inhibiteurs du travail.

Propriétés pharmacodynamiques :

La vétrabutine est un tocolytique sympathomimétique ; elle abaisse le tonus de base des contractions de l'utérus.
Elle régularise le rythme des contractions utérines tout en augmentant leur amplitude.

Propriétés pharmacocinétiques :

- Absorption

Après une administration intramusculaire unique de chlorhydrate de vétrabutine chez le porc à la dose de 5 mg/kg, les valeurs moyennes de Cmax et T max sont de 1,25 μg/mL et 3,3 heures, respectivement.

- Distribution
Le volume de distribution a été établi par calcul chez le porc à approximativement 20 L/kg. Les concentrations tissulaires résiduelles les plus élevées ont été trouvées au niveau du site d'injection, des reins et du foie.

- Métabolisme

Chez le porc, le métabolite urinaire principal après injection intramusculaire est un conjugué glucuronidé du 1-(3, 4 - diméthoxyphényl) - 4 - (4-hydroxyphényl) butane (le groupement phényle du composé parent est hydroxylé). Il n'a pas été observé de vétrabutine inchangée dans l'urine. Le métabolite principal dans le foie et le rein est identique au métabolite urinaire principal.

- Élimination
Chez le porc, la demi-vie d'élimination plasmatique terminale du chlorhydrate de vétrabutine est d'approximativement 11 jours. L'excrétion urinaire est la voie d'élimination principale (> 80 %).

Mise en garde à l'utilisation

Contre-indications

Ne pas utiliser chez les chattes.

Mises en gardes particulières à chaque espèce cible

Aucune.

 

Effets indésirables (fréquence et gravité)

Comme les autres sympathomimétiques, la vétrabutine peut provoquer une légère tachycardie.

Précautions particulières d'emploi

Précautions particulières d’emploi chez les animaux

Ne pas utiliser la voie intraveineuse.

Précautions particulières à prendre par la personne qui administre le médicament vétérinaire aux animaux

L'exposition au produit peut provoquer une irritation des yeux et de la peau. Éviter tout contact avec la peau et les yeux. En cas de contact accidentel avec la peau ou les yeux, laver/rincer abondamment la zone concernée avec de l'eau.

Se laver les mains après utilisation.

Utiliser avec précaution pour éviter toute auto-injection accidentelle.

Les femmes enceintes ou en âge de procréer doivent prendre des précautions lors de l'administration du produit pour éviter le risque d'auto-injection accidentelle.

En cas d'auto-injection accidentelle, demandez immédiatement conseil à un médecin et montrez-lui la notice ou l'étiquette.

Autres précautions

Aucune.

Utilisation en cas de gravidité et de lactation ou de ponte

Sans objet.

Surdosage (symptômes, conduite d’urgences, antidotes)

Non connu.

Précautions pharmacologiques

Interactions médicamenteuses et autres formes d’interactions

En cas d'atonie utérine, le produit peut être associé à l’oxytocine, successivement ou simultanément. Dans ce cas, diminuer la dose d’oxytocine de 1/2 à 1/3.
La spécialité ne doit pas être administrée en même temps que d'autres sympathomimétiques ou d'autres produits ayant un effet dilatateur sur les vaisseaux.

Incompatibilités

Aucune connue.

Conservation

Durée de conservation

Durée de conservation du médicament vétérinaire tel que conditionné pour la vente : 5 ans.
Durée de conservation après première ouverture du conditionnement primaire : 28 jours.

Précautions particulières de conservation selon pertinence

À conserver à une température ne dépassant pas 25°C.

Précautions particulières à prendre lors de l’élimination de médicaments non utilisés ou de déchets dérivés de l’utilisation de ces médicaments

Les conditionnements vides et tout reliquat de produit doivent être éliminés suivant les pratiques en vigueur régies par la réglementation sur les déchets.

Titulaire de l’autorisation de mise sur le marché / exploitant

Titulaire de l’AMM :

BOEHRINGER INGELHEIM ANIMAL HEALTH FRANCE SCS
29, avenue Tony Garnier
69007 Lyon

Exploitant :

BOEHRINGER INGELHEIM ANIMAL HEALTH FRANCE SCS
29 avenue Tony Garnier
69007 LYON

Pour une réclamation qualité : defautqualite@boehringer-ingelheim.com
Pour une information de Pharmacovigilance : AHVOICEMAIL4967.FR@boehringer-ingelheim.com

TOUS LES PRODUITS SITE INTERNET

Numéro d’autorisation de mise sur le marché

FR/V/5233784 2/1992

Date de première autorisation

1992-08-06

Présentations

MONZAL®  Boîte de 1 flacon de 50 mL
GTIN : 04028691511205

Classification ATC Vet

QG02CA90