Espèces cibles

Poules et dindes.

Indications d’utilisation

Chez la poule et la dinde :
- immunisation active contre la maladie de Newcastle.

Administration

Voie d'administration :

Voies orale (eau de boisson), oculaire (goutte dans l'œil), nasale (goutte dans le nez) ou par nébulisation.

Posologie :

Schéma vaccinal
Une dose par animal :
- par voie oculaire ou nasale dès l'âge de 1 jour ;
- par eau de boisson à partir de 2 semaines ;
- par nébulisation à partir de 4 semaines en rappel uniquement.

Reconstitution du vaccin
Utiliser pour la préparation du vaccin et de l'administration du matériel propre et exempt de trace de désinfectant et/ou d'antiseptique.
Reconstituer le vaccin dans l'eau juste avant emploi.
Pour reconstituer le vaccin, utiliser une eau propre, froide, contenant peu d'ions de chlore et métalliques, par exemple de l'eau déminéralisée.
Ouvrir le flacon sous l'eau, remplir la moitié du flacon, dissoudre le vaccin en agitant le flacon, verser le contenu du flacon dans l'eau et rincer le flacon.
Remuer soigneusement pour assurer une dispersion complète du vaccin.
Diluer ensuite la solution vaccinale reconstituée dans un volume d'eau, suffisant pour assurer la vaccination du nombre d'animaux à vacciner. Le volume d'eau dépend du mode d'administration.

Mode d'administration

- Eau de boisson :
ne pas ajouter dans le système d'abreuvement de médicaments ou d'agents nettoyants ou désinfectants le jour qui précède la vaccination et le jour de la vaccination.
S'assurer que toutes les conduites, canalisations, abreuvoirs et récipients sont parfaitement propres et ne contiennent aucun résidu de médicaments ou d'agents nettoyants ou désinfectants.
La qualité du vaccin est moins compromise quand le vaccin dilué est versé directement dans les abreuvoirs.
Assoiffer les animaux pendant environ deux heures avant la vaccination (à adapter en fonction des conditions climatiques).
S'assurer que la quantité d'eau est suffisante pour abreuver tous les animaux. Le volume d'eau par animal dépend de la race des animaux, de leur âge, des conditions climatiques, du type de matériel utilisé et du type de bâtiment, mais entre 14 et 45 litres pour 1000 doses peuvent être utilisés. Cependant, il est conseillé de calculer la veille du jour de la vaccination le volume d'eau consommé en 1 heure par les animaux à  vacciner. Le vaccin doit être administré tôt le matin car c'est le moment privilégié de la prise de boisson ou pendant la période fraîche lors d'une journée chaude.
Couper l'arrivée d'eau jusqu'à ce que tout le vaccin dilué ait été complètement consommé.

- Goutte dans l'œil :
le volume d'eau nécessaire pour l'administration oculaire dépend du nombre de doses et de la taille des gouttes, mais environ 50 ml pour 1000 doses peuvent être utilisés.
Utiliser un petit compte-goutte standardisé.
Déposer une goutte dans un œil.
Maintenir la tête de l'animal de telle manière que la goutte ne puisse pas couler au dehors de l'œil et qu'elle puisse bien pénétrer.
L'animal doit déglutir pendant la vaccination.

- Goutte dans le nez
le volume d'eau nécessaire pour l'administration nasale dépend du nombre de doses et de la taille des gouttes, mais environ 50 ml pour 1000 doses peuvent être utilisés.
Utiliser un petit compte-goutte standardisé.
Déposer une goutte dans le nez.
Maintenir la tête de l'animal de telle manière que la goutte ne puisse pas couler au dehors du nez et qu'elle puisse bien pénétrer.
L'animal doit déglutir pendant la vaccination.

- Nébulisation (nébulisation manuelle, nébulisation automatique, pulvérisateur à dos) :
le volume de solution vaccinale doit être suffisant pour assurer une vaccination homogène des oiseaux.
Utiliser 500 à 700 ml d'eau pour 1000 oiseaux. Cependant, le volume d'eau nécessaire est à adapter en fonction de l'âge des animaux, du type de bâtiment et du type de matériel de nébulisation utilisé.
Pulvériser les animaux à une distance d'environ 50 cm et s'assurer que tous les animaux reçoivent le vaccin directement.
Recourir à des gouttes d'une grosseur de 0,12 à 0,15 mm de diamètre.
Par temps chaud, effectuer la vaccination de préférence durant la période de la journée la plus fraîche.

Respecter les conditions usuelles d'asepsie et de manipulation des animaux.
Utiliser du matériel dépourvu de toute trace d'antiseptique et/ou désinfectant.

Composition qualitative et quantitative Principes actifs et excipients à effets notoires :

Virus vivant atténué de la maladie de Newcastle, souche Hitchner B1 ..... 105.5 – 107.2 DIO50 (*)

Excipient QSP .....1 dose

(*) DIO50 : dose infectant 50 % des œufs.

Principes actifs / Molécule :

Virus vivant atténué de la maladie de Newcastle souche Hitchner B1

Forme pharmaceutique :

Lyophilisat

Inscription au tableau des substances vénéneuses (Liste I / II). Classement du médicament en matière de délivrance :

Vaccin : délivrance soumise à ordonnance.

Temps d'attente :

Zéro jour.

 

Propriétés

Propriétés pharmacologiques :

La souche Hitchner B1 du virus de la maladie de Newcastle est une souche non-virulente et immunogène, qui peut engendrer quelques symptômes respiratoires faibles chez le poussin de 1 jour, mais aucune mortalité ni signes nerveux.

Mise en garde à l'utilisation

Contre-indications

Ne pas vacciner en période de ponte des oiseaux non primo-vaccinés contre la maladie de Newcastle.

Mises en gardes particulières à chaque espèce cible

Aucune.

 

Effets indésirables (fréquence et gravité)

Après administration nasale ou oculaire du vaccin, des réactions locales peuvent apparaître.
Des symptômes respiratoires faibles et transitoires sont souvent observés.

Précautions particulières d'emploi

Précautions particulières d’emploi chez les animaux

Ne vacciner que des animaux en bonne santé.
Éviter tout stress des animaux avant, pendant et après la vaccination.

Précautions particulières à prendre par la personne qui administre le médicament vétérinaire aux animaux

Se laver les mains et les désinfecter après la vaccination.
Si le vaccin est pulvérisé, protéger les yeux par des lunettes de sécurité, le nez et la bouche par un masque anti-poussière. Un casque avec air filtré peut également être utilisé à la place des lunettes et du masque.

Autres précautions

Aucune.

Utilisation en cas de gravidité et de lactation ou de ponte

La revaccination pendant la période de ponte peut engendrer une légère chute de ponte.

Surdosage (symptômes, conduite d’urgences, antidotes)

Aucun effet indésirable autre que ceux mentionnés à la rubrique "Effets indésirables (fréquence et gravité)" n'a été constaté après administration de 10 fois la dose de vaccin.

Précautions pharmacologiques

Interactions médicamenteuses et autres formes d’interactions

Aucune information n'est disponible sur l'innocuité et l'efficacité de l'association de ce vaccin avec un autre médicament vétérinaire. Par conséquent, la décision d'utiliser ce vaccin avant ou après un autre médicament vétérinaire doit être prise au cas par cas.

Incompatibilités

Ne pas mélanger avec d'autres médicaments.

Conservation

Durée de conservation

30 mois.
Après reconstitution, utiliser immédiatement.

Précautions particulières de conservation selon pertinence

Conserver et transporter à une température comprise entre +2°C et +8°C, à l'abri de la lumière.
Ne pas congeler.

Précautions particulières à prendre lors de l’élimination de médicaments non utilisés ou de déchets dérivés de l’utilisation de ces médicaments

Les conditionnements vides et tout reliquat de produit doivent être éliminés suivant les pratiques en vigueur régies par la réglementation sur les déchets.

Titulaire de l’autorisation de mise sur le marché / exploitant

Titulaire de l’AMM :

ZOETIS FRANCE
10 RUE RAYMOND DAVID
92240 MALAKOFF
FRANCE

Exploitant :

ZOETIS
10 RUE RAYMOND DAVID
92240 MALAKOFF
Zoetis Assistance 0810 734 937

TOUS LES PRODUITS SITE INTERNET

Numéro d’autorisation de mise sur le marché

FR/V/0371654 6/1982

Date de première autorisation

1982-02-11

Présentations

POULVAC® HITCHNER B1  Boîte de 10 flacons de 5 000 doses
GTIN : 08714015011549

Classification ATC Vet

QI01AD06