RIMADYL® Bovins 50 mg/mL

Solution - Carprofène, Alcool benzylique, Ethanol à 96 %

Mise à jour le 5 mai 2020

Espèces cibles

Bovins.

Indications d’utilisation

Chez les bovins :
- réduction des signes cliniques dans les infections respiratoires aiguës et dans les mammites aiguës, en association avec une antibiothérapie appropriée.

Administration

Voie d'administration :

Voies sous-cutanée ou intraveineuse.

Posologie :

1,4 mg de carprofène par kg de poids vif, en une administration unique, par voie sous-cutanée ou intraveineuse, soit 1 mL de solution pour 35 kg de poids vif, en association avec un traitement antibiotique approprié.

En cas de traitement de groupes d'animaux, utiliser une aiguille à  ponction afin d'éviter le percement excessif du bouchon. Le nombre maximum de percements doit être limité à 20.

Composition qualitative et quantitative Principes actifs et excipients à effets notoires :

Un mL contient :
- Substance active :
Carprofène ..... 50,0 mg
- Excipients :
Ethanol 96 % ..... 0,1 mL
Alcool benzylique (E1519) ..... 10,0 mg

Principes actifs / Molécule :

Carprofène, Alcool benzylique, Ethanol à 96 %

Forme pharmaceutique :

Solution

Inscription au tableau des substances vénéneuses (Liste I / II). Classement du médicament en matière de délivrance :

Liste I.
À ne délivrer que sur ordonnance devant être conservée pendant au moins 5 ans.

Temps d'attente :

Viande et abats : 21 jours.

Lait : zéro heure.

 

Propriétés

Propriétés pharmacologiques :

Groupe pharmacothérapeutique : anti-inflammatoire non stéroïdien.

Propriétés pharmacodynamiques :

Le carprofène fait partie du groupe des acides 2-aryl-propioniques des Anti-Inflammatoires Non Stéroïdiens (AINS) et possède des activités anti-inflammatoire, analgésique et antipyrétique.

Le carprofène, comme la plupart des AINS, est un inhibiteur de l'enzyme cyclo-oxygénase de la cascade de l'acide arachidonique. Toutefois, l'inhibition de la synthèse des prostaglandines par le carprofène est faible en comparaison de ses propriétés anti-inflammatoire et analgésique. Le mode d'action du carprofène est mal connu.

Les études ont montré que le carprofène a une forte activité antipyrétique et réduit significativement la réponse inflammatoire du tissu pulmonaire dans des cas de pathologies respiratoires infectieuses aiguës entraînant de la fièvre chez les bovins. Les études chez les vaches présentant des mammites aiguës induites expérimentalement, ont montré que le carprofène administré par voie intraveineuse a une forte activité antipyrétique et il améliore aussi le rythme cardiaque et le fonctionnement du rumen.

Propriétés pharmacocinétiques :

Absorption : suite à  une administration unique par voie sous-cutanée de 1,4 mg de carprofène par kg, la concentration plasmatique maximale (Cmax) de 15,4 µg/mL est atteinte après (Tmax) 7-19 heures.

Distribution : les concentrations les plus élevées en carprofène sont atteintes dans la bile et le plasma. Plus de 98 % du carprofène est lié aux protéines plasmatiques. Le carprofène se distribue bien dans les tissus, les concentrations les plus importantes étant retrouvées dans les reins et le foie suivis par le tissu adipeux et le muscle.

Métabolisme : le carprofène est la principale substance retrouvée dans tous les tissus. Le carprofène est lentement métabolisé, d'abord par hydroxylation du cycle, hydroxylation du carbone-a et par conjugaison du groupe acide carboxylique avec l'acide glucoronique. Le métabolite 8-hydroxylé et le carprofène non-métabolisé prédominent dans les fèces. Les échantillons de bile contiennent du carprofène conjugué.

Élimination : le carprofène a une demi-vie d'élimination plasmatique de 70 heures.
Le carprofène est excrété majoritairement par les fèces, indiquant l'importance de la sécrétion biliaire.

Mise en garde à l'utilisation

Contre-indications

Ne pas utiliser chez les animaux souffrant de désordres cardiaque, hépatique ou rénal.
Ne pas utiliser chez les animaux souffrant d'ulcère ou de saignements gastro–intestinaux.
Ne pas utiliser dans des cas évidents d'anomalie de la formule sanguine.
Ne pas utiliser en cas d'hypersensibilité connue à la substance active ou à l'un des excipients.

Mises en gardes particulières à chaque espèce cible

Aucune.

 

Effets indésirables (fréquence et gravité)

Des études chez les bovins ont montré qu’une réaction transitoire locale peut apparaître au niveau du site d’injection.

Précautions particulières d'emploi

Précautions particulières d’emploi chez les animaux

Éviter l’utilisation chez des animaux déshydratés, hypovolémiques ou en hypotension, en raison d’un risque de toxicité rénale accru. L’administration simultanée avec des substances potentiellement néphrotoxiques doit être évitée.
Ne pas dépasser la dose prescrite ou la durée du traitement.
Ne pas administrer d’autres AINS en même temps ou à moins de 24 heures d’intervalle l’un de l’autre.
Le traitement avec des AINS pouvant être accompagné de troubles gastro-intestinaux ou rénaux, une fluidothérapie peut être envisagée en complément, particulièrement dans le traitement des mammites aiguës.

Précautions particulières à prendre par la personne qui administre le médicament vétérinaire aux animaux

Les études de laboratoire ont montré que le carprofène, comme les autres AINS, peut provoquer une photosensibilisation.
Éviter tout contact du produit avec la peau. En cas de contact accidentel, laver immédiatement.

Autres précautions

Aucune.

Utilisation en cas de gravidité et de lactation ou de ponte

En l’absence d’études spécifiques chez les vaches gestantes, l’utilisation de la spécialité ne doit se faire qu’après évaluation du rapport bénéfice/risque par le vétérinaire.

Surdosage (symptômes, conduite d’urgences, antidotes)

Au cours des essais cliniques, le produit a été bien toléré jusqu’à 5 fois la dose recommandée après administration par voie intraveineuse ou sous-cutanée.
Il n’y a pas d’antidote spécifique en cas de surdosage au carprofène. Le traitement général de surdosage avec les AINS doit être instauré.

Précautions pharmacologiques

Interactions médicamenteuses et autres formes d’interactions

Comme pour les autres AINS, le carprofène ne doit pas être administré simultanément avec un autre médicament vétérinaire de la classe des AINS ou des glucocorticoïdes.
Les AINS peuvent être fortement liés aux protéines plasmatiques et être en compétition avec d'autres molécules fortement liées, une telle association pouvant conduire à des effets secondaires toxiques.
Pendant les essais cliniques, quatre familles différentes d'antibiotiques ont été utilisées, les macrolides, les tétracyclines, les céphalosporines et les pénicillines potentialisées, sans aucune interaction notable.

Incompatibilités

En l'absence d'études de compatibilité, ce médicament vétérinaire ne doit pas être mélangé avec d'autres médicaments vétérinaires.

Conservation

Durée de conservation

3 ans.
Après ouverture : 28 jours.

Précautions particulières de conservation selon pertinence

À conserver à une température ne dépassant pas 30°C.
Conserver le flacon dans l'emballage extérieur pour le protéger de la lumière.

Précautions particulières à prendre lors de l’élimination de médicaments non utilisés ou de déchets dérivés de l’utilisation de ces médicaments

Les conditionnements vides et tout reliquat de produit doivent être éliminés suivant les pratiques en vigueur régies par la réglementation sur les déchets.

Titulaire de l’autorisation de mise sur le marché / exploitant

Titulaire de l’AMM :

ZOETIS FRANCE
10 RUE RAYMOND DAVID
92240 MALAKOFF
FRANCE

Exploitant :

ZOETIS
10 RUE RAYMOND DAVID
92240 MALAKOFF
Zoetis Assistance 0810 734 937

TOUS LES PRODUITS SITE INTERNET

Numéro d’autorisation de mise sur le marché

FR/V/8671988 3/2003

Date de première autorisation

2003-07-01

Présentations

RIMADYL® Bovins 50 mg/mL  Boîte de 1 flacon de 50 mL
GTIN : 05414736003917
RIMADYL® Bovins 50 mg/mL  Boîte de 1 flacon de 100 mL
GTIN : 05414736027517

Classification ATC Vet

QM01AE91