Espèces cibles

Porcs, moutons et dindes.

Indications d’utilisation

Chez les porcs, les moutons et les dindes :
- immunisation active contre le rouget.

Administration

Voie d'administration :

Voies sous-cutanée (ovins et dindes) ou intramusculaire (porcs).

Posologie :

Agiter le vaccin avant l'emploi.

Chez les porcs : voie intramusculaire profonde dans les muscles du cou (voie sous cutanée possible).
Injecter une dose de 2 ml selon les modalités suivantes :
- Futurs reproducteurs (cochettes, jeunes verrats) et reproducteurs
Primovaccination : deux injections à 3-4 semaines d'intervalle avant la 1ère saillie.
Rappels : semestriels.
. pour les truies : à chaque fin de lactation ou pendant le dernier mois de gestation.
. pour les verrats : pas moins de 3 semaines avant la monte.
- Porcs charcutiers
Deux injections à 3-4 semaines d'intervalle à partir de l'âge de 10 semaines.

Chez les ovins : voie sous-cutanée.
Injecter une dose de 2 ml selon les modalités suivantes :
- Brebis gestantes
Primovaccination : deux injections à 3-4 semaines d'intervalle.
Rappels : une injection dans le dernier tiers de la gestation.

Chez les dindes : voie sous cutanée (dans le cou).
Injecter une dose de 0,5 ml selon les modalités suivantes :
- Futurs reproducteurs et pondeuses
Primovaccination : une injection à partir de la 8e semaine d'âge.
Rappels : avant l'entrée en ponte.

Composition qualitative et quantitative Principes actifs et excipients à effets notoires :

Une dose de 2 mL contient :
- Substance(s) active(s) :
Erysipelothrix rhusiopathiae (corps bactériens lysés), sérotype 2 ..... ≥ 1 U. ELISA*

- Excipient(s) :
Aluminium (sf d'hydroxyde) ..... 4,2 mg
Thiomersal ..... 0,2 mg

* Quantité suffisante pour obtenir chez l'animal un indice de séroconversion (par ELISA) conforme à la Pharmacopée Européenne.

Principes actifs / Molécule :

Erysipelothrix rhusiopathiae (corps bactériens lysés), Hydroxyde d’aluminium, Thiomersal

Forme pharmaceutique :

Suspension

Inscription au tableau des substances vénéneuses (Liste I / II). Classement du médicament en matière de délivrance :

Vaccin.
Délivrance soumise à ordonnance.

Les vaccins contre le rouget figurent à la liste dérogatoire prévue au deuxième alinéa de l'article L. 5143-6 du code de la santé publique pour les productions porcine, ovine et avicole (rubrique produits biologiques).

Temps d'attente :

Zéro jour.

 

Propriétés

Propriétés pharmacologiques :

Vaccin inactivé adjuvé du rouget du porc, du mouton et de la dinde.
Après administration, le vaccin induit un état immunitaire contre Erysipelothrix rhusiopathiae.

Mise en garde à l'utilisation

Contre-indications

Non connues.

Mises en gardes particulières à chaque espèce cible

Aucune.

 

Effets indésirables (fréquence et gravité)

Le vaccin peut provoquer la formation d'un nodule au point d'injection lors d'une administration par voie sous-cutanée.
La vaccination peut occasionnellement provoquer des réactions d'hypersensibilité chez certains animaux, particulièrement ceux sensibilisés par l'infection du rouget. Dans ce cas appliquer immédiatement le traitement approprié.

Précautions particulières d'emploi

Précautions particulières d’emploi chez les animaux

Ne vacciner que les animaux en bonne santé.
Respecter les conditions habituelles d'asepsie.
Respecter les conditions habituelles de manipulation des animaux.

Précautions particulières à prendre par la personne qui administre le médicament vétérinaire aux animaux

En cas d'injection accidentelle du vaccin à l'homme, une consultation médicale est nécessaire.

Autres précautions

Aucune.

Utilisation en cas de gravidité et de lactation ou de ponte

Le vaccin peut être utilisé durant la gestation.

Surdosage (symptômes, conduite d’urgences, antidotes)

Aucun effet indésirable n'a été constaté après administration d'une double dose de vaccin.

Précautions pharmacologiques

Interactions médicamenteuses et autres formes d’interactions

Chez le porc, les données d'innocuité et d'efficacité disponibles démontrent que ce vaccin peut être administré (non mélangé) le même jour que le vaccin BOEHRINGER INGELHEIM contre la parvovirose porcine. Les produits doivent être administrés à des sites d'injection différents.
Aucune information n'est disponible sur l'innocuité et l'efficacité de l'association de ce vaccin avec un autre médicament vétérinaire que celui mentionné précédemment. En conséquence, la décision d'utiliser ce vaccin avant ou après un autre médicament vétérinaire doit être prise au cas par cas.

Incompatibilités

Ne pas mélanger avec d'autres médicaments.

Conservation

Durée de conservation

Durée de conservation du médicament vétérinaire tel que conditionné pour la vente : 2 ans.
Utiliser immédiatement après ouverture du flacon.

Précautions particulières de conservation selon pertinence

Conserver et transporter à une température comprise entre +2°C et +8°C, à l'abri de la lumière.

Précautions particulières à prendre lors de l’élimination de médicaments non utilisés ou de déchets dérivés de l’utilisation de ces médicaments

Les conditionnements vides et tout reliquat de produit doivent être éliminés suivant les pratiques en vigueur régies par la réglementation sur les déchets.

Titulaire de l’autorisation de mise sur le marché / exploitant

Titulaire de l’AMM :

BOEHRINGER INGELHEIM ANIMAL HEALTH FRANCE
29 avenue Tony Garnier
F - 69007 LYON

Exploitant :

BOEHRINGER INGELHEIM ANIMAL HEALTH FRANCE SCS
29 avenue Tony Garnier
69007 LYON

Pour une réclamation qualité : defautqualite@boehringer-ingelheim.com
Pour une information de Pharmacovigilance : AHVOICEMAIL4967.FR@boehringer-ingelheim.com

TOUS LES PRODUITS SITE INTERNET

Numéro d’autorisation de mise sur le marché

FR/V/2390009 1/1985 - 18/12/1985 - 23/09/2010

Date de première autorisation

1985-12-18

Présentations

RUVAX®  Boîte de 1 flacon de 10 mL
GTIN : 03661103003342
RUVAX®  Boîte de 1 flacon de 50 mL
GTIN : 03661103003229
RUVAX®  Boîte de 1 flacon de 250 mL
GTIN : 03661103002475

Classification ATC Vet

QI09AB03
QI04AB08
QI01CB02