TYLAN™ 200 000 UI/mL Solution injectable

Solution - Tylosine

Mise à jour le 5 novembre 2020

Indications d’utilisation

Infections à germes sensibles à la tylosine.

Chez les bovins adultes :
- traitement des infections respiratoires, des métrites à Gram +, des mammites à streptocoques, staphylocoques et des panaris interdigités.

Chez les veaux :
- traitement des infections respiratoires et des nécrobacilloses.

Chez les porcs :
- traitement de la pneumonie enzootique, de l'entérite hémorragique, du rouget et des métrites.
- traitement des arthrites à mycoplasmes et à staphylocoques.

Chez les ovins et les caprins :
- traitement des infections respiratoires, des métrites à Gram + et des mammites à Gram + ou mycoplasme.

Administration

Voie d'administration :

Voie intramusculaire ou intraveineuse lente (bovins uniquement).

Posologie :

Bovins :
5 000 à  10 000 UI de tylosine par kg de poids vif par jour pendant 3 jours, soit 2,5 à 5 mL de solution pour 100 kg de poids vif.
Le volume maximal par site d'injection doit être limité à 15 mL chez les bovins.


Ovins et caprins :
10 000 UI de tylosine par kg de poids vif par jour pendant 3 jours, soit 5 mL de solution pour 100 kg de poids vif.

Pour les ovins dont le poids vif est supérieur à 50 kg, l'injection doit être répartie sur 2 sites d'injection (avec un volume d'injection maximal de 2,5 mL par site d'injection).


Porcins :
2 000 à 10 000 UI de tylosine par kg de poids vif par jour pendant 3 jours, soit 1 à 5 mL de solution pour 100 kg de poids vif.

Chez les porcins, ne pas administrer plus de 5 mL par site d’injection.

Composition qualitative et quantitative Principes actifs et excipients à effets notoires :

Tylosine ..... 200 000 UI

Alcool benzylique  ..... 0,04 mL
Propylèneglycol ..... 0,50 mL
Excipient QSP ..... 1 mL

Principes actifs / Molécule :

Tylosine

Forme pharmaceutique :

Solution

Inscription au tableau des substances vénéneuses (Liste I / II). Classement du médicament en matière de délivrance :

Liste I.
À ne délivrer que sur ordonnance devant être conservée pendant au moins 5 ans.

Temps d'attente :

Bovins :
- viande et abats : 28 jours.
- lait : 108 heures.

Ovins et caprins :
- viande et abats : 42 jours.
- lait : 108 heures.

Porcins :
- viande et abats : 16 jours.

 

Propriétés

Propriétés pharmacologiques :

Groupe pharmacothérapeutique : anti-infectieux à  action systémique, macrolide.

Propriétés pharmacodynamiques :

La tylosine est un antibiotique macrolide de pKa 7,1 relié structuralement à l'érythromycine. Elle est produite par Streptomyces fradiae. La tylosine est peu hydrosoluble.
La tylosine dispose du même mécanisme d'action antibiotique que les autres macrolides, c'est-à-dire par fixation à la fraction 50S des ribosomes, résultant en une inhibition de la synthèse des protéines. La tylosine dispose d'une activité bactériostatique dominante.
La tylosine possède un effet antibiotique vis-à-vis des cocci Gram + (Staphylococci, Streptococci), des bacilles Gram + (Corynebacterium spp., Clostridium spp., Erysipelothrix, Bacillus anthracis, Actinomyces), certains bacilles Gram - (Haemophilus spp., Pasteurella spp., Mannheimia spp.) et les mycoplasmes. Ainsi le spectre d'action de la tylosine couvre la plupart des germes responsables d'infections primaires en élevages.

Propriétés pharmacocinétiques :

Absorption:
Après injection intramusculaire la concentration en tylosine atteint son maximum 3 ou 4 heures après l'administration.

Distribution, biotransformation et élimination:
La concentration maximale dans le lait des bovins et des truies est 3 à 6 fois supérieure à celle du sang, environ 6 heures après l'injection.
6 à 24 heures après l'injection intramusculaire, on observe dans les poumons des bovins et des porcins, une concentration maximale en tylosine 7 à 8 fois supérieure à la concentration maximale en tylosine dans le sérum.
Chez la vache, en chaleur ou non, le temps moyen de résidence (MRT) de la tylosine, injectée à la dose de 10 000 UI/kg par voie intraveineuse, est dans les sécrétions utérines, environ 6 à 7 fois supérieur à celui mesuré dans le sérum. Cela signifie concrètement qu'une seule injection de tylosine, à la dose de 10 000 UI/kg, peut maintenir dans les secrétions utérines, pendant 24 heures environ, une concentration supérieure à la CMI90 de la tylosine sur Arcanobacterium pyogenes, un des germes pathogènes le plus fréquemment isolé lors des métrites bovines.
La tylosine est éliminée par voie urinaire et biliaire sous forme inchangée.

Mise en garde à l'utilisation

Contre-indications

Ne pas administrer chez le cheval et les volailles.
Ne pas administrer chez les animaux connus pour leur sensibilité à la tylosine ou autres macrolides.

Mises en gardes particulières à chaque espèce cible

Aucune.

 

Effets indésirables (fréquence et gravité)

Aucun.

Précautions particulières d'emploi

Précautions particulières d’emploi chez les animaux

Il est recommandé de baser le traitement sur les résultats de tests de sensibilité.

Les données relatives à l'efficacité ne sont pas favorables à l'utilisation de la tylosine pour le traitement de la mammite bovine causée par Mycoplasma spp.

Précautions particulières à prendre par la personne qui administre le médicament vétérinaire aux animaux

L'utilisation de la spécialité peut entraîner une sensibilisation par inhalation et par contact avec la peau.
Porter un vêtement de protection approprié, des gants et un appareil de protection des yeux/du visage.

Autres précautions

Aucune.

Utilisation en cas de gravidité et de lactation ou de ponte

Les études menées sur les animaux de laboratoire n'ont pas mis en évidence d'effet tératogène ou embryotoxique ni de conséquence sur la fertilité des animaux.
L'innocuité de la spécialité n'a pas été étudiée chez la vache, la brebis, la chèvre et la truie pendant la gestation et l'allaitement. L'utilisation de la spécialité chez la femelle gestante devra faire l'objet d'une évaluation du rapport bénéfice/risque par le vétérinaire.

Surdosage (symptômes, conduite d’urgences, antidotes)

Chez le porc et le veau, une injection intramusculaire de 30 000 UI/kg par jour pendant 5 jours consécutifs n'a pas montré d'effets indésirables.

Précautions pharmacologiques

Interactions médicamenteuses et autres formes d’interactions

Aucune connue.

Incompatibilités

Ne pas mélanger avec d'autres solutions, pour éviter la précipitation éventuelle de la substance active.

Conservation

Durée de conservation

Durée de conservation du médicament vétérinaire tel que conditionné pour la vente : 18 mois.

Durée de conservation après première ouverture du conditionnement primaire : 28 jours.

Précautions particulières de conservation selon pertinence

À conserver à une température ne dépassant pas 25°C.
Conserver à l'abri de l'humidité.

Précautions particulières à prendre lors de l’élimination de médicaments non utilisés ou de déchets dérivés de l’utilisation de ces médicaments

Les conditionnements vides et tout reliquat de produit doivent être éliminés suivant les pratiques en vigueur régies par la réglementation sur les déchets.

Titulaire de l’autorisation de mise sur le marché / exploitant

Titulaire de l’AMM :

ELANCO GMBH

Heinz-Lohmann-Strasse 4

27472 Cuxhaven

Allemagne

Exploitant :

ELANCO FRANCE
Crisco Uno, Bâtiment C,
3-5 avenue de la Cristallerie
92310 Sèvres, France
Tél : 01.55.49.35.29

TOUS LES PRODUITS SITE INTERNET

Numéro d’autorisation de mise sur le marché

FR/V/0474355 6/1980

Date de première autorisation

1980-12-15

Présentations

TYLAN™ 200 000 UI/mL   Boîte de 1 flacon de 100 mL
GTIN : 05420036937685
TYLAN™ 200 000 UI/mL   Boîte de 1 flacon de 250 mL
GTIN : 05420036937128

Classification ATC Vet

QJ01FA90