VIRBAGEST® 4 mg/mL  Solution buvable pour porcs

Solution - Altrénogest, Butylhydroxyanisole, Butylhydroxytoluène

Mise à jour le 20 mai 2020

Espèces cibles

Porcs (truies nullipares cyclées).

Indications d’utilisation

Chez les truies nullipares cyclées :
- synchronisation des chaleurs.

Administration

Voie d'administration :

Voie orale.

Posologie :

Voie orale, à verser sur l'aliment.

- Administrer 20 mg d'altrénogest, soit 5 ml de solution buvable par animal et par jour pendant 18 jours consécutifs sur l'aliment en vue d'une consommation immédiate.
Le volume à administrer doit être mesuré avec un système de dosage approprié.

- Administration
Séparer les animaux et administrer le produit individuellement. Verser le produit sur l'aliment juste avant la consommation.
Si l'aliment est consommé partiellement, ce qui reste doit être éliminé avec les autres refus d'aliment et ne doit pas être administré à un autre animal.

- Le recours à la synchronisation des chaleurs doit être supervisé par un vétérinaire.
Séparer les truies nullipares cyclées au plus tard 7 jours avant le traitement. Ne pas changer les animaux de salle pendant le traitement. S'assurer que l'aliment contenant le médicament est entièrement consommé.
La plupart des cochettes traitées viennent en chaleurs 5 à 6 jours après le 18e jour de traitement.

Composition qualitative et quantitative Principes actifs et excipients à effets notoires :

Un mL contient :
- Substance active :
Altrénogest ..... 4,00 mg
- Excipients :
Butylhydroxytoluène (E 321) ..... 0,07 mg
Butylhydroxyanisole (E 320) ..... 0,07 mg

Principes actifs / Molécule :

Altrénogest, Butylhydroxyanisole, Butylhydroxytoluène

Forme pharmaceutique :

Solution

Inscription au tableau des substances vénéneuses (Liste I / II). Classement du médicament en matière de délivrance :

Liste II.
À ne délivrer que sur ordonnance devant être conservée pendant au moins 5 ans.
Accessible aux groupements agréés pour la production porcine.

Temps d'attente :

Viande et abats : 9 jours.

 

Propriétés

Propriétés pharmacodynamiques :

L'altrénogest a une action similaire à la progestérone, hormone naturelle. Administré par voie orale, il supprime le cycle sexuel normal empêchant l'apparition des chaleurs et l'ovulation. Puis, l'arrêt du traitement permet le relargage des hormones naturelles et les animaux viennent en chaleurs de manière synchronisée.
L'altrénogest est un progestagène synthétique, un stéroïde C21 triénique, appartenant à la famille des 19-nor-testérones. C'est un progestagène actif par voie orale.
L'altrénogest agit en diminuant les concentrations sanguines des gonadotrophines endogènes, LH et FSH induisant ainsi la régression de tous les follicules de grande taille (> 20–25 mm) et par conséquent, le blocage de l'œstrus et de l'ovulation. Pendant la seconde moitié de la période de traitement après régression de tous les follicules de grande taille, un pic de concentration en FSH survient qui initie une nouvelle vague de croissance folliculaire.
La fin du traitement est suivie par une augmentation régulière de la concentration de LH qui permet la croissance et la maturation folliculaires.

Propriétés pharmacocinétiques :

L'altrénogest est rapidement absorbé par voie orale. L'altrénogest est largement métabolisé dans le foie et éliminé à la fois via la bile dans les fèces et via l'urine.

Mise en garde à l'utilisation

Contre-indications

Ne pas utiliser chez les verrats.
Ne pas utiliser chez les truies gestantes (voir la rubrique "Utilisation en cas de gravidité, de lactation ou de ponte") ou en cas d'infection utérine.
Ne pas utiliser chez les animaux présentant une hypersensibilité au principe actif.

Mises en gardes particulières à chaque espèce cible

Aucune.

 

Effets indésirables (fréquence et gravité)

Le sous-dosage peut entraîner la formation de kystes folliculaires.

Précautions particulières d'emploi

Précautions particulières d’emploi chez les animaux

Il convient de s'assurer que la dose administrée quotidiennement est correcte car un sous-dosage peut entraîner la formation de kystes folliculaires.
Verser le produit sur l'aliment juste avant la distribution. Éliminer l'aliment médicamenteux non consommé.
Utiliser uniquement chez des truies cyclées qui ont déjà été en chaleur.
L'aliment partiellement consommé doit être éliminé en toute sécurité et ne doit pas être administré à un autre animal.

Précautions particulières à prendre par la personne qui administre le médicament vétérinaire aux animaux

Les femmes enceintes, ou susceptibles de l'être, ne doivent pas manipuler le produit. Les femmes en âge de procréer doivent manipuler le produit avec une extrême précaution. Le produit ne doit pas être manipulé par des personnes présentant des tumeurs progestérone-dépendantes connues ou suspectées ou des troubles thromboemboliques.
Tout contact direct avec la peau doit être évité. Porter des vêtements de protection (gants et combinaison) pendant la manipulation du produit. Des gants poreux peuvent laisser traverser le produit. L'absorption transcutanée peut même se trouver augmentée quand la surface est couverte par un matériau occlusif tel que des gants en latex ou en caoutchouc. Lors d'aspersion accidentelle, la peau doit être lavée immédiatement avec de l'eau et du savon. Se laver les mains après le traitement et avant tout repas.
En cas de contact accidentel avec les yeux, rincer abondamment à l'eau. Demander un avis médical.
Effets d'une surexposition : une absorption accidentelle répétée peut conduire à l'interruption du cycle menstruel, à des crampes utérines ou abdominales, à une augmentation ou une diminution des saignements utérins, à la prolongation de la grossesse ou à des maux de tête.
Les personnes présentant une hypersensibilité connue au principe actif doivent éviter tout contact avec le médicament vétérinaire.

Autres précautions

Lors de l'épandage de fumier provenant d'animaux traités, la distance minimale de l’eau de surface telle que définie dans les réglementations locales ou nationales doit être strictement respectée car le fumier peut contenir de l’altrénogest qui pourrait entraîner des effets indésirables sur l’environnement aquatique.

Utilisation en cas de gravidité et de lactation ou de ponte

Ne pas utiliser chez les truies gestantes ou allaitantes.

Surdosage (symptômes, conduite d’urgences, antidotes)

Pas de données disponibles.

Précautions pharmacologiques

Interactions médicamenteuses et autres formes d’interactions

La griséofulvine peut altérer les effets de l'altrénogest en cas d'administration concomitante avec ce produit.

Incompatibilités

En l'absence d'études de compatibilité, ce médicament vétérinaire ne doit pas être mélangé avec d'autres médicaments vétérinaires.

Conservation

Durée de conservation

Durée de conservation du médicament vétérinaire tel que conditionné pour la vente : 3 ans.
Durée de conservation après première ouverture du conditionnement primaire : 60 jours.

Précautions particulières de conservation selon pertinence

Pas de précautions particulières de conservation.

Précautions particulières à prendre lors de l’élimination de médicaments non utilisés ou de déchets dérivés de l’utilisation de ces médicaments

VIRBAGEST® 4 mg/mL Solution buvable pour porcs ne doit pas être déversé dans les cours d'eau car cela peut être dangereux pour les poissons et autres organismes aquatiques.

Les conditionnements vides et tout reliquat de produit doivent être éliminés suivant les pratiques en vigueur régies par la réglementation sur les déchets.

Titulaire de l’autorisation de mise sur le marché / exploitant

Titulaire de l’AMM :

VIRBAC
1ère avenue 2065m LID
06516 CARROS - France

Exploitant :

VIRBAC France
Espace Azur Mercantour
3e rue LID
06510 CARROS

TOUS LES PRODUITS SITE INTERNET

Numéro d’autorisation de mise sur le marché

FR/V/1653578 3/2007 - 30/10/2007 - 27/09/2012

Date de première autorisation

2007-10-30

Présentations

VIRBAGEST® 4 mg/mL   Flacon de 450 mL
GTIN : 03597133067866
VIRBAGEST® 4 mg/mL  Flacon de 900 mL
GTIN : 03597133067873

Classification ATC Vet

QG03DX90