Indications d’utilisation

Affections à germes sensibles à la colistine.

Chez les bovins, les ovins, les équins, les porcins, les lapins et les volailles :
- Traitement des infections septicémiques (telles que les infections digestives à risque septicémique, infections urinaires, infections mammaires) dues à des bactéries Gram - sensibles à la colistine.

Administration

Voie d'administration :

Voies intramusculaire, sous-cutanée ou intrapéritonéale.

Posologie :

25 000 UI de colistine par kg de poids vif toutes les 12 heures durant 3 jours, soit 0,5 ml de solution pour 10 kg de poids vif matin et soir pendant 3 jours.

Composition qualitative et quantitative Principes actifs et excipients à effets notoires :

Un mL contient :

Substance active:

Colistine (sous forme de sulfate) ..... 0,50 MUI

Excipients:

Parahydroxybenzoate de méthyle (E 218) ..... 0,60 mg

Parahydroxybenzoate de propyle ..... 0,10 mg

Principes actifs / Molécule :

Colistine, Parahydroxybenzoate de méthyle, Parahydroxybenzoate de propyle

Forme pharmaceutique :

Solution

Inscription au tableau des substances vénéneuses (Liste I / II). Classement du médicament en matière de délivrance :

Liste I.

Respecter les doses prescrites.

À ne délivrer que sur ordonnance devant être conservée pendant au moins 5 ans.

Temps d'attente :

Bovins, ovins et équins :
- viande et abats : 21 jours.
- lait : 48 heures.

Porcins et lapins :
- viande et abats : 21 jours.

Volailles :
- viande et abats : 21 jours.
- œufs : En l'absence de détermination d'un temps d'attente pour les œufs, ne pas utiliser chez les espèces pondeuses productrices d'œufs de consommation, 4 semaines avant le démarrage de la ponte et pendant celle-ci.

 

Propriétés

Propriétés pharmacologiques :

Groupe pharmacothérapeutique : antibiotique pour usage systémique, polymyxines.

Propriétés pharmacodynamiques :

La colistine est un antibiotique polypeptidique appartenant à la classe des polymyxines.
La colistine exerce une action bactéricide sur les souches bactériennes sensibles, par désorganisation de leur membrane cytoplasmique, conduisant à une altération de la perméabilité cellulaire et ainsi à une perte de matériel intracellulaire.

La colistine possède un pouvoir bactéricide contre un large spectre de bactéries Gram - , parmi lesquelles les entérobactéries et en particulier Escherichia coli. La colistine présente très peu d'activité contre les bactéries Gram + et les organismes fongiques.
Les bactéries Gram +, ainsi que certaines espèces de bactéries Gram - telles que Proteus et Serratia, sont naturellement résistantes à la colistine. Cependant, l'acquisition d'une résistance des bactéries entériques Gram - à la colistine est rare et s'explique par simple mutation.

Propriétés pharmacocinétiques :

La colistine est rapidement absorbée par voie parentérale. Elle est largement distribuée dans tous les tissus.
Son élimination est essentiellement urinaire sous forme inchangée et fait intervenir le processus de filtration glomérulaire. Une faible part est éliminée par voie biliaire et galactophore.

Mise en garde à l'utilisation

Contre-indications

Ne pas utiliser en cas d'antécédents d'allergie à la colistine.
Ne pas utiliser chez les animaux présentant une insuffisance rénale sévère accompagnée d'anurie ou d'oligurie.

Effets indésirables (fréquence et gravité)

La colistine administrée par voie parentérale présente une néphrotoxicité.

Précautions particulières d'emploi

Précautions particulières d’emploi chez les animaux

Aucune.

Précautions particulières à prendre par la personne qui administre le médicament vétérinaire aux animaux

Les personnes présentant une hypersensibilité connue aux polymyxines doivent éviter le contact avec le médicament vétérinaire.
En cas de réaction après exposition au produit (éruption cutanée par exemple), consulter un médecin.

Autres précautions

Aucune.

Utilisation en cas de gravidité et de lactation ou de ponte

Les études sur animaux de laboratoire lors d'administration par voie parentérale ont mis en évidence des effets fœtotoxiques de la colistine.
L'innocuité de la spécialité n'a pas été évaluée chez les espèces cibles en cas de gravidité. L'utilisation du médicament sera fonction de l'évaluation du rapport bénéfice/risque réalisé par le vétérinaire.

Surdosage (symptômes, conduite d’urgences, antidotes)

Voir la rubrique "Effets indésirables (fréquence et gravité)".

Précautions pharmacologiques

Interactions médicamenteuses et autres formes d’interactions

Éviter l'association avec des antibiotiques de la famille des aminoglycosides en raison de leur néphrotoxicité commune.

Incompatibilités

Aucune connue.

Conservation

Durée de conservation

Durée de conservation après première ouverture du conditionnement primaire : 28 jours.

Précautions particulières de conservation selon pertinence

Pas de précautions particulières de conservation.

Précautions particulières à prendre lors de l’élimination de médicaments non utilisés ou de déchets dérivés de l’utilisation de ces médicaments

Les conditionnements vides et tout reliquat de produit doivent être éliminés suivant les pratiques en vigueur régies par la réglementation sur les déchets.

Titulaire de l’autorisation de mise sur le marché / exploitant

Titulaire de l’AMM :

DOPHARMA France S.A.S
23, rue du Prieuré - Saint-Herblon
44150 VAIR SUR LOIRE
FRANCE

Exploitant :

DOPHARMA France S.A.S
DOPHARMA France S.A.S
23, Rue du Prieuré - Saint-Herblon
44150 VAIR SUR LOIRE
FRANCE
Tél : 02 40 98 02 16
Fax : 02 40 98 03 99

TOUS LES PRODUITS

Numéro d’autorisation de mise sur le marché

FR/V/6722124 4/1992 - 20/07/1992 - 12/07/2012

Date de première autorisation

1992-07-20

Présentations

VIRGOCILLINE®  Flacon de 100 mL
GTIN : 03660144120438
VIRGOCILLINE®  Flacon de 250 mL
GTIN : 03660144110651

Classification ATC Vet

QJ01XB01