Espèces cibles

Bovins.

Indications d’utilisation

Traitement des nématodes gastro-intestinaux, nématodes de l'appareil respiratoire, nématodes des yeux, hypodermes, poux broyeurs, poux piqueurs, acariens responsables de la gale et mouches des cornes chez les bovins.

- nématodes gastro-intestinaux (adultes et larves L4) :
Ostertagia ostertagi (y compris les larves L4 inhibées)
Ostertagia lyrata (adultes seulement)
Haemonchus placei
Trichostrongylus axei
Trichostrongylus colubriformis
Cooperia oncophora
Cooperia punctata (adultes seulement)
Cooperia surnabada (syn. mcmasteri) (adultes seulement)
Bunostomum phlebotomum (adultes seulement)
Œsophagostomum radiatum
Trichuris spp (adultes seulement)

- nématodes de l'appareil respiratoire (adultes, larves L4) :
Dictyocaulus viviparus

- nématodes des yeux (adultes) :
Thelazia spp.

- hypodermes (larves en migration) :
Hypoderma bovis
Hypoderma lineatum.

- poux broyeurs :
Damalinia (Bovicola) bovis.

- poux piqueurs :
Haematopinus eurysternus
Linognathus vituli
Solenopotes capillatus.

- acariens responsables de la gale :
Psoroptes bovis
Sarcoptes scabiei
Chorioptes bovis.

- mouche des cornes :
Haematobia irritans.


Durée d'action
Le médicament protège les bovins contre l'infestation et la réinfestation par les parasites suivants pendant les durées indiquées :

Espèces Durée d'action
Ostertagia ostertagi 35 jours
Cooperia oncophora 28 jours
Dictyocaulus viviparus 42 jours
Linognathus vituli 49 jours
Oesophogostomum radiatum 21 jours
Damalinia (Bovicola) bovis 42 jours
Trichostrongylus axei 28 jours
Solenopotes capillatus 38 jours



Le médicament contrôle aussi les infestations par les mouches des cornes (Haematobia irritans) pendant 42 jours après le traitement.

Administration

Voie d'administration :

Voie externe.

Posologie :

Une administration unique de 1 ml (5 mg de doramectine) pour 10 kg, équivalent à 500 µg/kg appliqué par voie locale externe en bande étroite le long de la ligne dorso-lombaire de l'animal, entre le garrot et la base de la queue.

Pour assurer l'administration d'une dose correcte, le poids de l'animal doit être déterminé le plus précisément possible et le calibrage de l'appareil servant au dosage doit être vérifié.
Si les animaux doivent être traités en groupe, plutôt qu'individuellement, ils doivent être regroupés selon leur poids et traités en conséquence, de façon à éviter tout sous-dosage ou surdosage.

Composition qualitative et quantitative Principes actifs et excipients à effets notoires :

Un mL contient :

Doramectine ..... 5,0 mg

Octanoate de cétéaryl ..... 160,0 mg
Triéthanolamine ..... 0,5 mg
Isopropanol QSP ..... 1,0 mL

Principes actifs / Molécule :

Doramectine, Octanoate de cétéaryl, Triéthanolamine, Isopropanol

Forme pharmaceutique :

Solution

Inscription au tableau des substances vénéneuses (Liste I / II). Classement du médicament en matière de délivrance :

À ne délivrer que sur ordonnance devant être conservée pendant au moins 5 ans.
Accessible aux groupements agréés pour la production bovine.
Usage vétérinaire.

Temps d'attente :

Viande et abats : 35 jours.

Ne pas utiliser chez les animaux en lactation dont le lait est destiné à la consommation humaine.
Ne pas utiliser chez les vaches ou génisses gestantes, dont le lait est destiné à la consommation humaine, dans les 2 mois précédant le vêlage.

 

Propriétés

Propriétés pharmacologiques :

Groupe pharmacothérapeutique : Produits antiparasitaires insecticides et répulsifs, endectocides.

Propriétés pharmacodynamiques :

La doramectine est un antiparasitaire obtenu par fermentation qui appartient à la famille des avermectines, et dont la structure est très semblable à celle de l'ivermectine. Les deux molécules ont un large spectre d'activité antiparasitaire et produisent un même type de paralysie chez les nématodes et les arthropodes parasites.
Bien qu'il soit impossible d'attribuer un mode d'action unique aux avermectines, il existe probablement un mécanisme commun à toute la famille. Chez les parasites, les avermectines agissent par fixation à un récepteur spécifique. Cette fixation entraîne une plus grande perméabilité de la membrane aux ions chlorure. Dans le tissu nerveux des invertébrés, un afflux d'ions chlorure au niveau des neurones moteurs excitateurs conduit à une hyperpolarisation et à un arrêt des signaux de transmission, responsable de la paralysie.

Propriétés pharmacocinétiques :

Chez les bovins, la concentration plasmatique maximale en doramectine est atteinte approximativement 9 jours après l'administration locale de la spécialité.
Une demi-vie d'élimination (apparente) d'environ 10 jours a pour conséquence le maintien de concentrations en doramectine pouvant protéger les animaux contre l'infestation et la réinfestation par les parasites pendant une période prolongée après le traitement.

Propriétés environnementales
Comme d'autres lactones macrocycliques, la doramectine peut affecter des espèces non cibles. Après traitement, l'excrétion d'une quantité de doramectine potentiellement toxique peut durer pendant plusieurs semaines. Les fèces, contenant de la doramectine, excrétées sur les pâtures par les animaux traités, peuvent réduire la quantité de bousiers et ainsi avoir des conséquences sur la dégradation du fumier.
La doramectine est très toxique pour les organismes aquatiques et peut s'accumuler dans les sédiments.

Mise en garde à l'utilisation

Contre-indications

Le produit a été formulé pour une application topique chez les bovins. Il ne doit pas être utilisé chez d'autres espèces chez lesquelles il pourrait provoquer des effets indésirables graves, pouvant entraîner la mort chez le chien.
Ne pas utiliser chez les vaches laitières dont le lait est destiné à la consommation humaine, ni chez les vaches en période de tarissement ou chez les génisses laitières gravides dans les 60 jours avant le vêlage.
Ne pas utiliser en cas d'hypersensibilité au principe actif ou à un des excipients de la spécialité.

Mises en gardes particulières à chaque espèce cible

Usage externe uniquement.
Une attention particulière doit être portée au fait d'éviter les pratiques suivantes qui augmentent le risque de développement de résistance au produit, ce qui pourrait entraîner à terme une inefficacité thérapeutique : des utilisations fréquentes et répétées d'anthelminthiques de la même classe, sur une période de temps trop étendue, un sous dosage, qui peut être dû à une sous-estimation du poids de l'animal, une mauvaise administration du produit ou à un mauvais calibrage de l'appareil servant au dosage.

Des investigations devraient être menées à propos des cas suspectés de résistance aux anthelminthiques, en utilisant des tests appropriés (ex : test de réduction du nombre d'œufs éliminés par voie fécale).
Lorsque les résultats de ces tests suggèrent une résistance à un anthelminthique, un anthelminthique appartenant à une classe différente et ayant un mode d'action différent devrait être utilisé.

Ne pas appliquer le médicament sur les zones de peau souillées par de la boue ou du fumier.
L'efficacité thérapeutique dans le traitement des affections à parasites internes et externes n'est pas affectée par de fortes pluies (20 mm en 1 heure) soit avant traitement (20 minutes) soit après traitement (20 et 40 minutes). L'effet de conditions climatiques extrêmes n'est pas connu.

 

Effets indésirables (fréquence et gravité)

Dans de rares cas, de petites lésions de la peau peuvent apparaître au site d'administration.

Précautions particulières d'emploi

Précautions particulières d’emploi chez les animaux

Les avermectines peuvent ne pas être bien tolérées par les espèces autres que l'espèce cible. Des cas d'intolérance ayant entraîné la mort ont été rapportés chez des chiens, en particulier les Colleys, les Bobtails et les races apparentées et croisées, ainsi que chez les tortues. Prendre soin d'éviter l'ingestion de produit renversé ainsi que l'accès aux récipients de produit pour ces espèces.

Pour éviter les réactions secondaires dues à la mort de larves d'hypodermes dans l'œsophage ou dans la colonne vertébrale, il est recommandé d'administrer la spécialité à la fin de la période d'activité des mouches et avant que les larves n'atteignent leurs sites ; consulter le vétérinaire pour connaître la période correcte du traitement.

Précautions particulières à prendre par la personne qui administre le médicament vétérinaire aux animaux

Ne pas fumer ou manger en manipulant le produit. Se laver les mains après usage.
Le médicament peut être irritant pour la peau et les yeux de l'homme ; les utilisateurs doivent donc veiller à ne pas l'appliquer sur eux-mêmes ou sur d'autres personnes. Lorsqu'ils administrent le produit, les opérateurs doivent porter des gants et des bottes en caoutchouc ainsi que des vêtements de protection imperméables. Les vêtements protecteurs doivent être lavés après usage.

En cas de contact accidentel avec la peau, laver immédiatement la zone atteinte à l'eau et au savon. En cas d'exposition accidentelle des yeux, rincer immédiatement et abondamment à l'eau et consulter un médecin.

Produit hautement inflammable : garder le médicament loin de la chaleur, des étincelles, d'une flamme ou de toute autre source de combustion.

Autres précautions

La doramectine est très toxique pour les bousiers et les organismes aquatiques et peut s'accumuler dans les sédiments.
Le risque pour les écosystèmes aquatiques et les bousiers peut être réduit en évitant d'utiliser la doramectine de façon fréquente et répétée (ainsi que tous les autres produits appartenant à la même classe d'anthelminthique) chez les bovins.
Le risque pour les écosystèmes peut être encore diminué en tenant les bovins traités à l'écart de tout plan d'eau pendant 2 à 5 semaines après le traitement.

Utilisation en cas de gravidité et de lactation ou de ponte

Ne pas utiliser chez les vaches laitières en période de tarissement, ni chez les femelles gravides dans les 60 jours précédant le vêlage.

Surdosage (symptômes, conduite d’urgences, antidotes)

Aucun signe clinique pouvant être attribué au traitement avec la doramectine n'a été observé après administration de 5 fois la dose recommandée.

Précautions pharmacologiques

Interactions médicamenteuses et autres formes d’interactions

Non connues.

Incompatibilités

Non connues.

Conservation

Durée de conservation

4 ans.

Précautions particulières de conservation selon pertinence

Ne pas conserver à une température supérieure à 30°C. Ne pas réfrigérer.
Conserver à l'abri de la lumière.

Précautions particulières à prendre lors de l’élimination de médicaments non utilisés ou de déchets dérivés de l’utilisation de ces médicaments

La spécialité est très dangereuse pour les poissons et les organismes aquatiques. Ne pas contaminer les étangs, cours d'eau ou fossés avec le produit ou avec un emballage utilisé.

Les conditionnements vides et tout reliquat de produit doivent être éliminés suivant les pratiques en vigueur régies par la réglementation sur les déchets.

Titulaire de l’autorisation de mise sur le marché / exploitant

Titulaire de l’AMM :

ELANCO
HEINZ-LOHMANN-STRASSE 4
27472 CUXHAVEN
ALLEMAGNE

Exploitant :

ELANCO FRANCE
Crisco Uno, Bâtiment C,
3-5 avenue de la Cristallerie
92310 Sèvres, France
Tél : 01.55.49.35.29

TOUS LES PRODUITS SITE INTERNET

Numéro d’autorisation de mise sur le marché

FR/V/1225541 8/1998

Date de première autorisation

1998-01-16

Présentations

ZEARL™ Pour-on   Boîte de 1 flacon de 1 litre
GTIN : 05014602816964
ZEARL™ Pour-on   Boîte de 1 bidon de 5 litres et de 1 adaptateur pour pistolet doseur
GTIN : 05014602816995

Classification ATC Vet

QP54AA03