ZEARL™

Solution - Doramectine

Mise à jour le 5 novembre 2020

Espèces cibles

Bovins et ovins.

Indications d’utilisation

Affections à parasites sensibles à la doramectine.

Chez les bovins :
- traitement curatif et préventif des infestations par les parasites suivants :

. nématodes gastro-intestinaux adultes et immatures :
Haemonchus placei
Ostertagia ostertagi (y compris les larves inhibées)
Ostertagia lyrata (adultes seulement)
Trichostrongylus axei
Trichostrongylus colubriformis
Nematodirus spathiger (adultes seulement)
Cooperia surnabada
Cooperia oncophora
Cooperia pectinata (adultes seulement)
Cooperia punctata
Œsophagostomum radiatum
Bunostomum phlebotomum (adultes seulement)
Trichuris spp (adultes seulement)
Strongyloïdes papillosus (adultes seulement)

. nématodes adultes et immatures de l'appareil respiratoire :
Dictyocaulus viviparus

. nématodes adultes de l'oeil :
Thelazia spp

. hypodermes (larves en migration) :
Hypoderma bovis
Hypoderma lineatum

. poux piqueurs :
Linognathus vituli
Haematopinus eurysternus
Solenopotes capillatus

. acariens responsables de la gale :
Sarcoptes scabiei
Psoroptes ovis

- aide au contrôle des infestations par les parasites suivants :

. nématodes gastro-intestinaux adultes et immatures :
Nematodirus helvetianus

. poux broyeur :
Damalinia bovis

La doramectine a un effet rémanent de :
- 4 semaines sur Ostertagia ostertagi
- 3 semaines sur Cooperia oncophora
- 4 semaines sur Dictyocaulus viviparus


Chez les ovins :
- traitement des infestations par les parasites suivants :

. nématodes gastro-intestinaux :
Haemonchus contortus (L4, adultes)
Teladorsagia circumcincta (L4, adultes)
Trichostrongylus axei (adultes)
Trichostrongylus vitrinus (adultes)
Trichostrongylus colubriformis (L4, adultes)
Cooperia oncophora (adultes)
Nematodirus spathiger (adultes)
Nematodirus fillicolis (adultes)
Œsophagostomum venulosum (adultes)
Trichuris ovis (adultes)
Chabertia ovina (adultes)

. nématodes de l'appareil respiratoire :
Dictyocaulus filaria (adultes)

- traitement des infestations dues aux acariens responsables de la gale psoroptique :
Psoroptes ovis.

- traitement des infestations par les larves d'Œstrus ovis (larves L1, L2, L3).

Administration

Voie d'administration :

Voie sous-cutanée (bovins) ou intramusculaire (ovins).

Posologie :

- Bovins
200 µg/kg de poids vif (1 mL pour 50 kg) par voie sous-cutanée (musculature du cou) en injection unique.

- Ovins
200 µg/kg de poids vif (1 mL pour 50 kg) par voie intramusculaire en injection unique.

Les bouchons des flacons ne doivent pas être ponctionnés plus de 18 fois.

Composition qualitative et quantitative Principes actifs et excipients à effets notoires :

Un mL contient :
- Substance active :
Doramectine ..... 10 mg

Excipient huileux QSP ..... 1 mL

Principes actifs / Molécule :

Doramectine

Forme pharmaceutique :

Solution

Inscription au tableau des substances vénéneuses (Liste I / II). Classement du médicament en matière de délivrance :

À ne délivrer que sur ordonnance devant être conservée pendant au moins 5 ans.
Accessible aux groupements agréés pour les productions bovine et ovine.
Usage vétérinaire.

Temps d'attente :

Bovins :
- viande et abats : 70 jours.
- lait : ne pas utiliser chez les animaux en lactation dont le lait est destiné à la consommation humaine. Ne pas utiliser chez les vaches ou génisses gestantes, dont le lait est destiné à la consommation humaine, dans les 2 mois précédant le vêlage.

Ovins :
- viande et abats : 70 jours.
- lait : ne pas utiliser chez les animaux en lactation dont le lait est destiné à la consommation humaine. Ne pas utiliser chez les brebis gestantes, dont le lait est destiné à la consommation humaine, dans les 70 jours précédant l'agnelage.

 

Propriétés

Propriétés pharmacodynamiques :

La doramectine est un antiparasitaire actif contre un large éventail de parasites internes et externes.
Il s'agit d'une lactone macrocyclique appartenant à la famille des avermectines qui agit principalement par augmentation de la perméabilité membranaire aux ions chlorures. Une entrée d'ions chlorures dans les neurones moteurs excitateurs des nématodes ou les cellules musculaires des arthropodes résulte en une hyperpolarisation et en une élimination du signal de transmission qui entraîne la paralysie.

Propriétés pharmacocinétiques :

- Chez les bovins, la doramectine est rapidement absorbée après injection sous-cutanée et la concentration sanguine maximale est atteinte en 3 jours après l'injection. La doramectine diffuse dans l'ensemble des tissus corporels avec des concentrations plus fortes dans la graisse et le foie. La demi-vie d'élimination est d'environ 6 jours.

- Chez les ovins, la doramectine est rapidement absorbée après injection intramusculaire et la concentration sanguine maximale est atteinte en 2 jours après l'injection. La doramectine diffuse dans l'ensemble des tissus corporels avec des concentrations plus fortes dans la graisse et le foie. La demi-vie d'élimination est d'environ 4,5 jours.

- La doramectine n'est que peu métabolisée par hydroxylation. La seule voie d'excrétion significative est représentée par les fèces.

- Propriétés environnementales
Comme d'autres lactones macrocycliques, la doramectine peut affecter des espèces non cibles. Après traitement, l'excrétion d'une quantité de doramectine potentiellement toxique peut durer pendant plusieurs semaines. Les fèces, contenant de la doramectine, excrétées sur les
pâtures par les animaux traités, peuvent réduire la quantité de bousiers et ainsi avoir des conséquences sur la dégradation du fumier.
La doramectine est très toxique pour les organismes aquatiques et peut s'accumuler dans les sédiments.

Mise en garde à l'utilisation

Contre-indications

Les avermectines peuvent ne pas être bien tolérées chez les espèces non cibles (notamment chez les chiens, les chats et les chevaux). Des cas d'intolérance avec mortalité sont rapportés chez les chiens – en particulier les colleys, les bobtails et les races apparentées et croisées - ainsi que chez les tortues.

Mises en gardes particulières à chaque espèce cible

Aucune.

 

Effets indésirables (fréquence et gravité)

Non connus.

Précautions particulières d'emploi

Précautions particulières d’emploi chez les animaux

Chez les bovins, pour éviter des réactions secondaires dues à la mort des larves d'hypodermes dans l'œsophage ou la colonne vertébrale, il est recommandé d'administrer la spécialité à la fin de l'activité des mouches et avant que les larves n'atteignent leurs sites ; consulter le vétérinaire pour connaître la période correcte de traitement.

Précautions particulières à prendre par la personne qui administre le médicament vétérinaire aux animaux

Respecter les bonnes pratiques vétérinaires :
- éviter le contact direct avec la peau ou les yeux.
- laver les mains après usage.

Autres précautions

La doramectine est très toxique pour les bousiers et les organismes aquatiques et peut s'accumuler dans les sédiments.
Le risque pour les écosystèmes aquatiques et les bousiers peut être réduit en évitant d'utiliser la doramectine de façon fréquente et répétée (ainsi que tous les autres produits appartenant à la même classe d'anthelminthiques) chez les bovins et les ovins.
Le risque pour les écosystèmes peut être encore diminué en tenant les bovins traités à l'écart de tout plan d'eau pendant 2 à 5 semaines après le traitement.

Utilisation en cas de gravidité et de lactation ou de ponte

Les études chez les animaux de laboratoire (rat, lapin) n'ont pas mis en évidence d'effets tératogène, embryotoxique ou maternotoxique de la doramectine aux doses utilisées en thérapeutique.
L'innocuité de la spécialité a été montrée chez les brebis pendant la gestation et chez les béliers reproducteurs.

Surdosage (symptômes, conduite d’urgences, antidotes)

Des surdosages allant jusqu'à 25 fois la dose recommandée chez les bovins et jusqu'à 15 fois la dose recommandée chez les ovins n'ont entraîné aucun signe clinique particulier.

Précautions pharmacologiques

Interactions médicamenteuses et autres formes d’interactions

Non connues.

Incompatibilités

Non connues.

Conservation

Durée de conservation

Durée de conservation du médicament vétérinaire tel que conditionné pour la vente : 3 ans.
Durée de conservation après première ouverture du conditionnement primaire : 28 jours.

Précautions particulières de conservation selon pertinence

Ne pas réfrigérer.
Protéger du gel.

Précautions particulières à prendre lors de l’élimination de médicaments non utilisés ou de déchets dérivés de l’utilisation de ces médicaments

La spécialité est très dangereuse pour les poissons et les organismes aquatiques.

Les conditionnements vides et tout reliquat de produit doivent être éliminés suivant les pratiques en vigueur régies par la réglementation sur les déchets.

Titulaire de l’autorisation de mise sur le marché / exploitant

Titulaire de l’AMM :

ELANCO
HEINZ-LOHMANN-STRASSE 4
27472 CUXHAVEN
ALLEMAGNE

Exploitant :

ELANCO FRANCE
Crisco Uno, Bâtiment C,
3-5 avenue de la Cristallerie
92310 Sèvres, France
Tél : 01.55.49.35.29

TOUS LES PRODUITS SITE INTERNET

Numéro d’autorisation de mise sur le marché

FR/V/2691324 5/1995 - 04/01/1995 - 29/09/2009

Date de première autorisation

1995-01-04

Présentations

ZEARL™  Boîte de 1 flacon de 200 mL
GTIN : 05014602816940
ZEARL™  Boîte de 1 flacon de 500 mL
GTIN : 05014602816957

Classification ATC Vet

QP54AA03